congosynthese

Présidentielle-RDC : Emile Ilunga fustige le choix d’Emmanuel Shadari « sans débat »

Dr Emile Ilunga Kalambo, premier vice-président du Sénat sous la transition de 2003-2006, fustige la désignation du dauphin du Président de la RDC « sans débat » au sein du regroupement politique de Joseph Kabila. Il plaide pour le bannissement de l’esprit monarchique « qui a élu domicile dans la plupart de partis politiques devenus des propriétés privées de leurs chefs appelés parfois autorité morale. »

« L’autorité morale, ce n’est pas une valeur républicaine. C’est une notion de monarchie. Nous sommes en République Démocratique du Congo et non pas en monarchie démocratique du Congo. Le débat est le principe fondamental de la démocratie. Sans débat, il y a vassalisation. Il faut que les congolais apprennent à débattre, à décider pour eux-mêmes. Le pouvoir émane du peuple et non de l’autorité morale », a affirmé l’ancien président du RCD-Goma.

Toutefois, Dr Emile Ilunga Kalambo félicite Joseph Kabila d’avoir respecté l’une des dispositions de la Constitution pour n’avoir pas brigué un troisième mandat.


Autres titres

Lambert Mende accuse Basile Olongo d’instrumentalisation de la police

Deo

RDC : interpellé par la Police pour trafic de diamant, Lambert Mende relaxé

Deo

Felix Tshisekedi:« Nous avons la fumée blanche »Le Premier ministre est trouvé.

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus