congosynthese

Présidentielle/Opposition: Qui Apporte Quoi Au Candidat Commun

Le décryptage de la cartographie électorale pour faire gagner le candidat commun de l’Opposition passe absolument par l’unité des sept ténors de l’Opposition dont les candidatures ont été soit écartées, soit encore maintenues, par la Céni et le pourvoir pour crédibiliser la fraude qui se prépare avec la machine à voter.

Mais, avec ou sans cette machine, l’Opposition est très proche de  réussir l’alternative tant voulue par le peuple congolais au point que même la tricherie ne pourra rien changer à cette détermination. Aussi, pour ne point prêter le flanc à des prétextes tendant à accréditer la thèse d’un éparpillement des voix de l’Opposition, il est ainsi temps qu’une analyse de la cartographie électorale de l’Opposition soit mise en avant pour faire la démonstration incontestable de la victoire contre le dauphin désigné par le président Joseph Kabila.

Les sept ténors de l’Opposition Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito, Martin Fayulu, Vital Kamerhe, Moïse Katumbi, Freddy Matungulu et Félix Tshisekedi sont avertis que la victoire devra se construire de manière commune, toute démarche solitaire étant vouée à justifier un soutien souterrain à Kabila et sa majorité.

Comment donc se présentent les forces en présence pouvant faire gagner le candidat commun de l’Opposition? Où sont-elles géographiquement et politiquement constituées? Comment pourra se faire un report des voix à l’appel de ces sept ténors? Est-il possible pour le candidat commun de l’Opposition de gagner sans l’apport de l’un ou l’autre?

Autant d’interrogation que la cartographie ci-dessous permettra de déterminer la pertinence de ce que l’on peut appeler candidature commune de l’Opposition. Dans cette course, il n’y aura pas un seul gagnant. Ce sera la victoire de l’union sacrée qui permettra au peuple congolais de se mobiliser et d’administrer la preuve que la souveraineté populaire ne peut être prise en otage par un groupe d’individus aux intentions bien connues des populations à travers leurs gestions aux conséquences néfastes sur le pays.

Jean-Pierre Bemba: il est quasiment certain que le mot d’ordre du chairman du Mouvement de libération du Congo sera suivi à plus de 70% dans l’ex-Équateur où il compte des millions de partisans, dans une partie du Kongo Central et par une frange des habitants du Kinshasa. Mais avec seulement cet électorat, le candidat commun de l’Opposition n’aura pas garanti son élection.

Moïse Katumbi: Avec sa plate-forme électorale Ensemble, il est en mesure de réussir un report des voix dans une bonne partie du Katanga, dans le Nord-Kivu particulièrement dans le Grand-Nord, le pays Nande où il peut compter sur son allié Antipas Mbusa Nyamuisi. Katumbi dispose également d’un crédit électoral dans la province orientale et à Kinshasa. Son apport avec ses soutiens à travers toutes les provinces est un atout déterminant. Son éloignement des frontières nationales n’a rien changé quant à sa popularité.

Adolphe Muzito: l’ex-enfant terrible du Palu a démontré qu’il a effectivement le contrôle de la base militante de ce parti historique de la RDC. Cette démonstration a l’avantage de rassurer le candidat commun de l’Opposition du report des voix en sa faveur, à la condition que les promesses qu’il fait à son électorat soit porté par celui que l’Opposition va choisir.

Avec lui, la base qui a pris un nouvel élan viendra du Bandundu, d’une partie non négligeable de Kinshasa et dans le Kasaï. Sa dernière tournée a démontré sa capacité de mobilisation après sa confirmation dans les rangs de l’Opposition.

Martin Fayulu n’est pas en reste. Son dynamisme lui a conféré une envergure qui lui permet de jouer un rôle clé dans l’élection du candidat commun de l’Opposition. Sa base dans le Bandundu et à Kinshasa vont constituer un apport supplémentaire dont le candidat commun a tant besoin. Il n’est pas exclu que lui-même aussi soit ce candidat commun qui a tant besoin des voix apportées par les autres.

Vital Kamerhe: l’enfant terrible de Walungu et de Bukavu a une emprise réelle sur l’électorat du Sud-Kivu. Son apport en faveur du candidat commun, il est lui-même de la course, a besoin de ces millions d’électeurs du Sud-Kivu. Désigné candidat commun ou non, son fief fera la décision puisqu’il va peser de manière décisive sur la balance.

Freddy Matungulu qui a abattu un grand travail d’implantation depuis son retour au pays est arrimé clairement à la cause de l’Opposition. Ce travail est tel que sa candidature a été perçue comme celle d’une expertise au service de l’alternance. Son apport est déterminant dans la mesure où l’Opposition compte additionner et non soustraire. Il va sans dire que lui aussi se prépare à jouer ce rôle de candidat commun.

Félix Antoine Tshisekedi est de ceux qui ont toujours cru en une candidature commune de l’Opposition. Sa base du Kasaï, de Kinshasa et du Kongo Central est une réserve de voix qui fera la différence dans la victoire du candidat commun.

Grâce à cette configuration, l’Opposition est proche de la victoire.

Quant au candidat commun, il devra disposer d’une masse critique personnelle suffisante, en terme d’électorat pour que les apports de ses pairs soient un appoint. Il ne lui suffira pas de gagner mais aussi et surtout d’être solide du point de vue politique et populaire ici à Kinshasa pour résister au complot de ses adversaires et à la contestation de la ville-capitale Kinshasa, siège des institutions. Le candidat commun doit être populaire pour faire gagner aussi les candidats députés de sa coalition aux élections législatives.

LP

(Visited 1 times, 1 visits today)

Autres titres

RDC: l’UE maintient ses sanctions contre des personnalités congolaises

Deo

LE DEAL FATSHI-KAMERHE PORTEUR DE GERMES DE CONFLIT

Deo

LE DUEL INTERNE FATSHI -FAYULU S’AVÈRE SERRÉ

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus