congosynthese

Présidentielle en RDC: comment seront transmis les résultats à la Céni?

La RDC pourrait-elle avoir recours à la transmission électronique des résultats à l’issue des élections du 23 décembre ? La Céni assure que non, mais au sein de la société civile congolaise l’inquiétude demeure. Et entre autres du fait de l’utilisation d’une machine pour voter.

Cet ordinateur doit servir à imprimer les bulletins de vote, mais équipée d’une carte Sim et de la possibilité de se connecter à Internet, l’ordinateur peut également transmettre les résultats. Comment la Céni compte-t-elle compiler et transmettre les résultats à Kinshasa ?
Le rapporteur de la Céni Jean-Pierre Kalamba l’assure : les machines vont servir à imprimer les bulletins de vote. Une fois les bureaux de vote fermés, les bulletins glissés dans l’urne seront comptés un à un ; les voix attribuées à chaque candidat consignées dans un procès-verbal de façon manuelle.

Le procès-verbal de la machine à voter sera lui aussi consulté, mais seulement pour avoir deux sources, assure la Commission électorale.

En cas d’informations différentes, c’est le comptage manuel qui l’emporterait. Ces procès-verbaux seront ensuite transportés par véhicule ou bateau vers un centre de compilation des résultats (176 au total dans tout le pays).

Là-bas, même opération : les votes des différents bureaux seront additionnés puis inscrits dans un procès-verbal consolidé.

Un document qui sera scanné, assure la Céni, et ensuite envoyé par mail à Kinshasa via une valise satellitaire. Aucune transmission électronique des résultats à partir de la machine à voter donc, promet la Céni, même si cela reste techniquement possible.

La présence massive d’observateurs à toutes les étapes de l’élection sera donc un enjeu crucial pour s’assurer que les engagements soient bien tenus, la procédure sera respectée.

La publication des résultats elle est prévue pour le 30 décembre. Un délai de 6 jours donc, qui paraît difficile à tenir dans un pays où il faut souvent plusieurs jours pour rejoindre le centre de compilation. En 2011 il avait fallu pas moins de 12 jours pour avoir des résultats provisoires partiels pour la présidentielle.

A un mois des élections, la machine à voter est toujours loin de faire consensus. « Tant que cette machine offrira la possibilité de se connecter à Internet, il y aura toujours la crainte d’une modification des votes par voie électronique »,  insiste un candidat de l’opposition.

La conférence épiscopale a elle aussi appelée à ce que les votes soient transmis manuellement uniquement et non de façon électronique.


RFI
(Visited 6 times, 1 visits today)

Autres titres

Corneille NANGAA supervise le convoi des fiches des résultats et PV vers l’intérieur du pays.

Deo

Présidentielle : le FCC accuse Tshisekedi d’inciter à la violence après son appel à contester les résultats si « Shadary est proclamé vainqueur »

Deo

Kikwit: Martin Fayulu s’engage à développer la RDC s’il est élu président

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus