congosynthese
  • Home
  • Social
  • Plus de 150 cas d’actes de torture enregistrés à Kinshasa et dans quelques provinces en 2017
Social

Plus de 150 cas d’actes de torture enregistrés à Kinshasa et dans quelques provinces en 2017

L’humanité a célébré hier jeudi 26 juin 2018 la journée internationale de soutien aux victimes de la torture. Cette journée a été instituée par les Nations Unies, et la RDC se dote d’une loi portant criminalisation de la torture, promulguée depuis le 19 juillet 2011 par le président Joseph Kabila.

A l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture, le Collectif des organisations des jeunes solidaires de Kinshasa (COJESKI) et l’œuvre Sociale pour le Développement (OSD) ont organisé conjointement, grâce à l’appui de l’ong internationale RCN Justice et Démocratie, une journée d’échange et de partage d’expériences sur ce phénomène.

C’était dans la salle des conférences de la paroisse St Joseph à Matonge, dans la commune de Kalamu, en présence des autorités politico-administratives, des acteurs de la société civile ainsi que des partenaires impliqués dans le secteur de lutte contre l’impunité des auteurs de torture et les traitements inhumains, cruels et dégradants.

Se confiant à la presse, Dieudonné Kabasonga, directeur exécutif de l’OSD, a fait savoir que son organisation a enregistré plus de 150 cas d’actes de torture à Kinshasa et dans quelques provinces du pays en 2017. Dans son champ d’action, l’OSD milite pour la prise en charge médicale, psychologique, morale… des victimes de la torture.

Victime  de la torture, le défenseur des droits de l’homme, Christopher Ngoy Mutamba, a fait un témoignage émouvant sur le calvaire qu’il a vécu durant son enlèvement suivi de sa détention dans les locaux de services de sécurité.

Pour lui, la torture est un crime. Il a appelé les défenseurs des droits de l’homme à rester fermes et dignes, quelles que soient les circonstances, afin de résister aux actes de torture. Christopher Ngoy Mutamba a procédé également à la lecture du message des Nations Unies à l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes.

Dans ce message, on peut lire : « Faisons un monde libéré de la torture pour tous ».
Cette journée d’échanges et de réflexion organisée par le COJESKI et OSD à l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes a été agrémentée par le groupe culturel Misecordia.

Par GKM


Autres titres

RDC: trois ans de prison requis pour cinq militants de Filimbi

Deo

KINSHASA : 48 MALFRATS DANS LE FILET DE LA PNC

Deo

GABRIEL KYUNGU CONFIRME LE MEETING DE CE SAMEDI À L’SHI

Deo

Laisser un commentaire

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus

Login

Do not have an account ? Register here
X

Register