congosynthese

Peter Kazadi: Les amis du FCC ne sont pas sincères et bloquent tout


« Les amis du FCC ne sont pas sincères. Ils bloquent tout. Ils veulent que tout se fasse selon leur volonté et leur vision, alors que l’ensemble de la population congolaise aspire au changement », dénonce Peter Kazadi, député provincial de la ville de Kinshasa.

Sur TOP CONGO FM, cet ancien directeur de cabinet du président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) en veut pour preuve « l’attitude de Madame la Ministre (du portefeuille) qui n’est pas compréhensible. Elle s’est organisée à rester à la maison prétendument qu’elle est malade, pour ne pas exécuter les décisions du chef de l’État », portant nominations à la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC) et à la Gecamines.

En effet, le 3 juin 2019, le président de la République Félix Tshisekedi avait nommé au total 18 personnes dans les conseils d’administration de ces deux entreprises.

« Les amis du FCC avaient déclaré tout haut du haut de la tribune du Parlement que ces  ordonnances n’allaient pas connaître leur application. Leurs stratégies en exécution », constate Peter Kazadi.

Vendredi 7 juin 2019, au cours d’une plénière, le député Léon Mondole, intervenant par motion incidentielle, avait demandé au président de la République de rapporter ces ordonnances, estimant qu’elles n’avaient pas été contresignées par le Premier ministre, et prises sans avoir été délibérées en Conseil des ministres.

« Le président de la République est un légaliste. Comme il l’a dit lui-même, il ne retirera pas ces ordonnances », conclut le député Peter Kazadi.

Il fallait consulter le FCC (Tunda)

« La première chose est celle de savoir si, lorsque les décisions de nominations devraient intervenir, il y a eu une consultation de l’autre partenaire », s’interroge Célestin Tunda Ya Kasende.

Ce cadre du Front commun pour le Congo (FCC) « pense que lorsqu’on est dans une coalition, il ne faut pas surprendre l’autre », rappelant que « nous sommes dans une coalition. Le FCC a gagné les élections au niveau parlementaire ».

Pour Tunda Ya Kasende, avant de dire que le FCC bloque tout, « il faut vérifier si tous les éléments des textes avaient été respectés. Il faut qu’il y ait la loyauté ».

Six mois après l’investiture du président de la République Félix Tshisekedi, les tractations se poursuivent pour la mise en place du premier gouvernement issues des élections organisées en décembre 2018.

source:top congo fm

Loading...

Autres titres

Héritier Watanabe a été arrêté par la police.

Deo

Moise Katumbi designé Vice président du World Football Club Association (WFCA)

Deo

Vital Kamerhe soumet les projets Inga III et port en eaux profondes au Forum d’investissements en Afrique

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus