congosynthese

Paul Kagame: “Nos relations avec la RDC se sont considérablement améliorées”


Son entourage avait assuré qu’il n’y aurait aucun tabou et en effet, durant près d’une demi-heure d’entretien, le Président du Rwanda, Paul Kagame a accepté d’aborder tous les sujets, y compris les questions qui fâchent, comme celles des Droits de l’homme ou de la démocratie dans son pays.

Paul Kagame: « Nos relations avec la RDC se sont considérablement améliorées »

Paul Kagame: « Nos relations avec la RDC se sont considérablement améliorées »

Posted by congosynthese.com on Tuesday, 25 June 2019

Cette année encore, Paul Kagame, également Président de la Communauté régionale de l’Afrique de l’Est, ancien Président de l’Union africaine, était l’invité d’honneur des Journées européennes du développement (13ème édition), les 18 et 19 juin 2019 à Bruxelles. C’est un grand forum annuel qui rassemble pendant deux jours les acteurs les plus importants du secteur du développement : experts, chefs d’État, personnalités influentes issues de 154 pays.

Réchauffement entre le Rwanda et la RDC

Alors que le Rwanda et la RDC étaient en froid du temps de l’ancien président congolais, Joseph Kabila, notamment en raison des conflits dans l’Est de la RDC, il semblerait que les relations entre les deux pays se sont réchauffées depuis l’élection de Félix Tshisekedi en janvier 2019. Le 31 mai dernier, Paul Kagame a même assisté à la cérémonie d’hommages à Etienne Tshisekedi, père de l’actuel président et figure historique de l’opposition en RDC. “Nos relations se sont considérablement améliorées“, confirme Paul Kagame. “Et ce n’est pas qu’avec le Rwanda. Avec d’autre pays environnants, y compris avec des pays d’Europe. Les relations entre la RDC et ces pays se sont améliorées considérablement. Cela a à voir avec les changements survenus en RDC“.

Pourtant en janvier dernier, lorsque Félix Tshisekedi était proclamé vainqueur de l’élection présidentielle en RDC au détriment de Martin Fayulu, l’Union Africaine, dont le président n’était autre que Paul Kagame, avait émis des doutes sur la validité des résultats. Elle avait même demandé aux autorités congolaises de suspendre les résultats définitifs, avant de se raviser. “Je m’occupe des événements présents“, répond Paul Kagame, “Je ne suis pas une personne qui se perd dans le passé. Même dans nos pays, nous avons eu des histoires tragiques mais nous refusons d’en être otages“.

rtbf

Loading...

Autres titres

Kasongo Mwema:Vital Kamerhe garde la confiance du président de la république

Deo

Goma: La police présente à la presse une bande des voleurs

Kabumba Katumwa

Martin Fayulu :Qu’on arrête d’harceler l’honorable Mike Mukebayi

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus