fbpx
congosynthese.com

Ouverture session de septembre: C.Mboso appelle à l’implication de tous les acteurs pour éviter le report des élections de 2023

Le président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso ouvert ce mercredi, 15 septembre, la deuxième Session ordinaire de l’an 2021.

Cette session s’ouvre Conformément aux articles 115 de la Constitution et 64 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

Le president de la chambre basse du parlement a également clôturé la session de mars retardée du fait de la déclaration de l’état de siège sur une partie du territoire national par le Président de la République Félix TSHISEKEDI.

Dans son allocution le Christophe Mboso a fait savoir que la session de septembre est essentiellement budgétaire. Dès lors, la priorité sera accordée à l’examen et au vote du projet de loi de finances de l’exercice 2022.

Le speaker de la chambre basse du parlement, invite le Gouvernement de déposer au bureau la Loi du 13 juillet 2011 relative aux finances publiques et insiste sur le respect des délais requis par la Constitution . l’Assemblée nationale souhaite, comme du reste l’ensemble du peuple congolais, que ce projet de budget soit « pro social ».

La session de septembre se focalisera également sur le processus électoral ; essentiellement sur le choix des animateurs de la CENI, leur entérinement par l’Assemblée nationale ainsi que la poursuite des réformes dans ce domaine.

« Il revient à chaque acteur à tous les niveaux, de jouer correctement son rôle afin que les élections se tiennent dans le délai constitutionnel. Je rappelle que l’Assemblée nationale remplira le sien, qui est d’entériner les
membres de la CENI proposés par les différentes composantes conformément à la loi organique qui régit cette matière. C’est à ce prix que nous pourrions éviter à la nation le retard dans la tenue des prochaines élections et échapper aux attaques tendant à ternir les institutions pour responsables d’un éventuel report des échéances électorales
 » a fait savoir le président de l’Assemblée nationale.

Y ont pris part à l’ouverture de cette session ordinaire de septembre le premier ministre Sama Lukonde et quelques membres de son gouvernement, le président de la cour constitutionnelle ainsi que les ambassadeurs et chef de missions diplomatiques.

E.M

Autres titres

RDC: La cour constitutionnelle a effectué sa rentrée judiciaire 2021-2022

Juliette Aloki

L’entérinement des membres de la CENI vient de se produire avec des hommes armés dans l’hémicycle(Felix Kabange )

deo

Le Premier Ministre Sama Lukonde a présidé la cérémonie de l’audience solennelle de la première rentrée judiciaire de la Cour Constitutionnelle

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus