fbpx
congosynthese.com

On ne connaît toujours pas le nom du futur président de la Céni

proce_verbal

Les confessions religieuses sont toujours divisées sur le choix. Six formations religieuses font bloc derrière la candidature de Denis Kadima pour lequel elles ont déposé un dossier au bureau de l’Assemblée nationale. Mais les catholiques et protestants qui s’opposent à cette candidature espèrent être reçus par le président Félix Tshisekedi

Cela fait une semaine que catholiques et protestants ont officiellement saisi le chef de l’État. Dans leur correspondance, ils demandent à être reçus en urgence. Mais ils n’ont toujours pas de réponse. 

Ils s’opposent à la candidature de Denis Kadima qu’ils jugent trop proche du pouvoir. Au cabinet du chef de l’État, on explique que le dossier est sur la table. « Le président est un homme ouvert, confie un membre du cabinet, mais il y a un problème d’agenda. »

Entretemps, la commission paritaire, chargée de proposer des candidats pour les différents postes de la Céni, continue son travail.

Ses membres, qui appartiennent essentiellement à la majorité au pouvoir, comptent bien soumettre leur rapport d’ici la fin de la semaine… avec une seule candidature pour la présidence de la Céni, celle de Denis Kadima.

Autres titres

Attaque du convoi des véhicules des civils en Ituri : « Certains conducteurs s’alignent derrière l’escorte », déplore le gouverneur Johny Nkashama

deo

RDC: Bientôt les travaux des projets d’investissements seront lancés dans les 145 territoires

deo

Michael Lokombe, un ancien militaire britannique d’origine congolaise, reconte son experience de guerre en Irak

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus