congosynthese

Olivier Kamitatu : « Moïse Katumbi est un homme libre de rentrer dans son pays »


Le porte-parole et directeur de cabinet Moïse Katumbi, Olivier Kamitatu, a salué dimanche 21 avril la décision de la Cour de cassation annulant le jugement du 21 juin 2016 qui avait condamné l’ancien gouverneur du Katanga à trois ans de prison. « Moïse Katumbi est un homme libre de rentrer dans son pays », a-t-il soutenu.

D’après Olivier Kamitatu, cette décision de la Cour de cassation vient corriger une injustice manifeste et rétablir un citoyen congolais dans ses droits. Intervenant sur Radio Okapi, il a affirmé son soulagement :

« C’est un énorme soulagement depuis maintenant trois ans de prison ferme dans une fausse condamnation pour une affaire montée de toutes pièces pour empêcher Moïse Katumbi d’être candidat à la course présidentielle. Moïse Katumbi a été victime d’une des plus graves injustices qu’un citoyen congolais n’ait jamais endurées. Tout le monde savait qu’il était innocent. On a voulu l’écarter pour des raisons tout à fait politiques. »

Selon lui, c’est pour la première fois depuis 2006 que le président de la République s’est abstenu d’interférer dans une affaire de la justice.

« Nous saluons le fait que le président de la République ne s’est pas mêlé, n’a pas interféré dans cette décision et que la justice a rendu le droit de manière totalement indépendante », a affirmé Oliver Kamitatu.

Loading...

Autres titres

LES RÉVOLUTIONNAIRES DU FCC ACTIVENT LE PROCESSUS D’EXPOSER LES ACCORDS FCC-CACH

Deo

Nord-Kivu : Ebola est désormais une grande menace au même titre que les groupes armés pour la sécurité de la population(FARDC)

Kabumba Katumwa

Le FCC recommande aux Présidents des Regroupements de proposer, les critères de désignation des membres du FCC pouvant faire partie du Gouvernement.

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus