fbpx
congosynthese

Olivier Kamitatu  » le réquisitoire du Ministre Public contre les jeunes de Lucha rappelle les heures tragiques de l’ancien régime… »

Le réquisitoire du Tribunal Militaire de Garnison de Beni, au Nord-Kivu, proposant dix ans de prison pour 8 militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA), provoque plusieurs réactions des compatriotes.

Pour L’ancien président de l’Assemblée Nationale, Olivier Kamitatu ce réquisitoire du Ministère public rappelle le récent passé au cours duquel la justice s’était égarée.

 » Les réquisitoires du Ministre Public contre les jeunes de la Lucha rappelle les heures tragiques de l’ancien régime qui, au prix du sang, baillonnait toutes les libertés », tweet le Dircab et porte-parole de Moïse Katumbi.

En poursuivant, il exprime » l’indescriptible sentiment de révolte de vivre et de revivre ce récent passé au cours duquel la justice s’était égarée ».

Pour rappel, les militants du mouvement LUCHA sont détenus depuis le 19 décembre 2020. Ils étaient arrêtés lors d’une marche organisée contre le renouvellement du mandat de la MONUSCO en République Démocratique du Congo.

Dans son réquisitoire, le Ministère Public a estimé que les fautes commises par ces militants, notamment  » violence et insultes à l’encontre d’une sentinelle et le sabotage » méritent 10 ans de prison. À savoir 5 ans pour sabotage et 5 ans pour violences et insultes à l’encontre d’une sentinelle.

Alors que beaucoup déplorent ce réquisitoire, la LUCHA elle-même n’est pas restée muette. Elle plaide aussi pour la libération de ses militants et plus spécialement pour Délivrance Sikuli. Celui-ci est âgé de 20 ans et est élève finaliste en Mécanique générale. Après les cours, cet élève lave les véhicules et motos pour gagner un peu d’argent et soutenir sa famille, selon la Lucha.

Jul A

Autres titres

Le Président Felix Antoine Tshisekedi a conféré par visioconférence avec Kamala Harris la vice-présidente des USA

deo

Albert Yuma : « Le premier ministre doit développer l’économie, réformer la fiscalité et régies financières »

deo

RDC/LAMUKA appartient désormais qu’à Fayulu et Muzito

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus