congosynthese

Officiellement présenté à la population. FCC : Ramazani Shadary s’apprête à dévoiler son programme de société

Les militants des partis et regroupements politiques, sans méconnaître les personnalités indépendantes membres du Front Commun pour le Congo, venus du levant et du couchant de la capitale-Kinshasa, en réponse à l’appel de leur hiérarchie pour le meeting populaire du FCC du samedi 27 octobre dernier, étaient réellement et massivement présents au stade ‘’Tata Raphaël’’ de Kinshasa, plein comme un œuf. Oui, ils ont été autour de leurs leaders respectifs. Parmi tant d’autres, le Secrétaire permanent du Pprd et candidat à la succession du Chef de l’Etat, Emmanuel Ramazani Shadary, le Premier Ministre et Chef du Gouvernement de la RD. Congo, Bruno Tshibala Nzenzhe, le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Néhémie Mwilanya, le  Secrétaire général de la Majorité présidentielle, Aubin Minaku Ndjalandjoko, bon nombre de Ministres en fonction et Députés, des Présidents des partis et regroupements politiques ainsi que des personnalités indépendantes signataires de la Charte du FCC. Rassurant la base quant à la victoire de son camp politique, Ramazani Shadary n’a pas manqué des mots pour promettre de dévoiler,  dans les tout prochains jours, son programme d’actions politiques, une fois à la tête du pays.   



Aux grands maux…

Les enjeux au Congo-Kinshasa sont de taille, doit-on se le dire. Le décor planté est celui d’un paysage politique tellement infesté de divergence de vue où la classe politique évolue vers l’inconnu absolu. Que de contradictions en contradictions, bon gré malgré le temps qui passe. Dans le microcosme politique, les uns continuent à battre le pavé pour exiger le rejet de la machine à voter et le nettoyage du fichier électoral, sinon, la décrispation politique en vue des élections crédibles et démocratiques. D’autres, aux antipodes, foncent décidément de telle sorte que l’adage le chien aboie, la caravane passe est d’actualité. Il s’agit, en clair, de l’opposition congolaise et de la majorité présidentielle telle que fusionnée à ce jour autour du Front Commun pour le Congo, FCC. En effet, samedi 27 octobre dernier, la grande plateforme politique initiée par le Chef de l’Etat, le FCC, a procédé officiellement à sa toute première sortie politique. C’était, en outre, l’occasion pour les tenants de cette structure politique de présenter leur candidat à la prochaine élection présidentielle fixée au 23 décembre prochain, Emmanuel Ramazani Shadary qui, prenant la parole à cette même circonstance, a promis de dévoiler à l’opinion son projet de société. Celui que des langues appellent ‘’Dauphin’’ de Joseph Kabila est favorable à l’usage de la machine à voter lors des scrutins qui pointent à l’horizon.

Vision parallèle des choses

Oreilles fermées à ceux qui réclament le rejet de la machine à voter, le Front Commun pour le Commun, FCC, méga plateforme électorale initiée par le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange fonce décidément vers ce rendez-vous électoral tant attendu. A tout prendre, c’est à ce titre que le prochain successeur du Président Joseph Kabila, encore faudra-t-il qu’il soit élu loin d’être un défi certes, a été officiellement présenté aux affidés du FCC ainsi qu’à l’ensemble de l’opinion tant nationale qu’internationale le samedi 27 octobre dernier. Il s’était agi, en effet, de la toute première sortie politique officielle de cette méga plateforme électorale qui regorge toutes les tendances confondues de l’arène politique congolaise dont tous les gros poissons du Gouvernement congolais même ceux issus de l’opposition. Présenté désormais à ses potentiels électeurs, conviendra-t-il de préciser qu’Emmanuel Ramazani Shadary s’est dit favorable à l’usage de la machine à voter. Ce, tout en rassurant aux troupes du FCC de leur victoire démocratique lors de la rude compétition électorale de décembre prochain. Pour rappel, ce meeting du FCC est intervenu 24 heures après la marche de l’opposition du vendredi 26 octobre dernier.

La Pros.


Autres titres

BENI : Une embuscade tendue par les rebelles ougandais ADF fait deux morts et plusieurs dégâts matériels à Oicha-Mukoko-Kisiki (Bilan provisoire)

Kabumba Katumwa

Nord-Kivu : Une attaque des rebelles ADF ciblée contre la base de la Monusco fait trois maisons, un véhicule incendié à Beni.

Kabumba Katumwa

Fayulu et Lamuka désormais favoris en cas de vraies élections

Ben

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus