fbpx
congosynthese

Office des Routes : Le DP Nord-Kivu dresse le bilan 2020 et donne les perspectives de 2021

Le Directeur provincial de l’Office des Routes Nord-kivu Koffina Pangi évalue le déroulement des travaux menés par son entreprise en 2020 et projete ce qui sera réalisé en dépit des nombreuses difficultés.

Dans une interview accordée à la presse ,Koffina Pangi a évoqué plusieurs défis auxquels son équipe a fait face en 2020.
Ces défis sont liés dans différents secteurs du Nord-Kivu.
Mais il faut d’abord souligner que ces difficultés sont liées aux moyens financiers qui ne sont conséquents pour la réalisation des travaux des routes dans son fief de travail ,en dépit de tout ça, l’Office des Routes a pu quand même réaliser certains points comme l’indique le Directeur provincial dans cette interview ci-dessous :

C.S :Monsieur le directeur on se retrouve en 2021 ,l’année dernière a été marquée par plusieurs défis, notamment la covid-19,Qu’est-ce que la population du Nord-Kivu peut attendre de l’Office des Routes pour 2021?

D.G OR: Au fait l’année a commencé sans prévision, sans programmation, néanmoins nous connaissons ce que nous allons faire car nous connaissons les difficultés de nos routes que nous préconisons tous les jours. On ne peux plus résoudre les années antérieures et qui persistent encore et sur ces endroits là nous préconisons quand même que, si Dieu nous prête encore vie nous le mettrons en place en occurrence les ouvrages d’arts ,surtout qui posent problème sur le trafic, car lorsqu’un ouvrage d’art est endommagé il faut le réhabiliter étant donné que ce sont des ouvrages qui coûtent chers. Il faut dire qu’on trouve difficilement les gens pour nous assister, mais heureusement dans la région nous avons un partenaire, la Monusco avec qui ,nous partageons beaucoup des choses. Parlons des ouvrages ,dans la région nous avons trois grands ouvrages qui restent et que nous cherchons à trouver des solutions les plus urgemment possible et avec le début du pont Oso,un grand pont de 54 mètres qui est située à la RP 1029 au PK 26 vers Bihambwe à la rivière Osso en territoire de Masisi dont les travaux ont débuté il y a deux ans mais qui peinent à se terminer faute de moyens. Il y a un autre pont de 5 mètres qu’on doit réhabiliter vers Mushaki toujours dans le Masisi, mais un troisième, c’est un pont que nous allons monter incessamment. Il est situé sur l’axe Beni-Kasindi dans la partie Grand Nord de la province. Tous ces travaux se font avec les moyens de bord que nous possédons . » Déclare le directeur provincial de l’office des Routes Koffina Pangi.

CS: Directeur c’est quoi l’actuelle collaboration avec les attributaires ?

DG OR: La collaboration est toujours bonne,mais il faut dire vrai ,il y a frein au niveau de leurs arrièrés qui trainent toujours au niveau du FONER. Donc depuis qu’on a arrêté les travaux en 2018 , ça fait déjà 2 ans qu’on a pas pensé à relancer , mais on souhaiterait qu’on le paye ,payer leur dettes ils ont travaillé, une fois payé, c’est maintenant le gouvernement central qui va juger s’il faut continuer à travailler avec eux mais personnellement je pense que leur interventions , bien que ponctuelles , ça fait quand même quelque chose. Leur présence permanente sur la route dans certains axes ça vaut la peine  » Koffina Pangi

CS :

Directeur c’est quoi la relation de collaboration avec le FONER

 » Avec le FONER la collaboration est toujours bonne. Nous on est là pour intervenir pour leur demander l’argent pour faire le travail » Koffina Pangi.

CS: Monsieur le directeur qu’est-ce que nous pouvons retenir du pont Kihira.

« Kihira ,ça c’est un pont qui n’a pas de problème, c’est un pont qui marque la fierté de Sake ,c’est devenu un ouvrage que beaucoup des gens visitent et qui me disent que c’est un bon pont . Espérons que tout ce qu’on a fait comme efforts là bas ,la population va le protéger, j’insiste , surtout la population parfois les gens ne comprennent pas quelle est l’importance des outils métalliques, on a constaté que la population tente à démonter certaines pièces pour aller vendre et pourtant quand vous démontrez même une seule pièce directement vous déstabilisez le pont et vous ne saurez pas ,c’est nous qui saurons qu’il y a eu quelque chose qui ne marche pas ,mais présentement je sais qu’il y a pas un problème  » Koffina Pangi.

CS: Monsieur le directeur, le nouveau président Félix Tshisekedi investi dans beaucoup des réformes, Est-ce que vous espérez bien que l’Office des Routes pourra bénéficier de l’appui et le soutien du chef de l’État.

 » Nous ,nous constatons que ces idées sont vraiment à encourager,lui tient à travailler avec l’Office des Routes qui est un service de l’État d’ailleurs. l’Office des Routes est celui qui égorge plusieurs aspects importants, si on lui donnait de moyens il va faire la meilleure du possible. Vous savez qu’on a rien reçu pour le pont Kihira, mais avec le peu qu’on avait et l’expérience que nous avons on a fait le meilleur du possible. Mais On espère qu’avec la nouvelle dynamique mise en place par le président de la République, les moyens seront débloqués pour que le travail soit fait bonnement sur terrain conformément aux attentes de la population. Une des très grandes attentes de la population demeure la réhabilitation de la route Goma-Sake-Masisi-Walikale  » Koffina Pangi.

Dans cette interview le directeur provincial de l’Office des Routes a appelé cependant la population de faire bon usage des biens publics et d’avoir le
sens du civisme.

Justin Kabumba

Autres titres

Ass.Nat : Voici les deux griefs en charge du Bureau d’âge

deo

Urgent : La 8ème édition du festival amani reportée (officiel)

deo

RDC: « Rébellion en gestation au Nord-Kivu » réaction de l’armée

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus