fbpx
21 C
Kinshasa
August 8, 2020
congosynthese

Nord-Kivu: Un an d’Ebola, environs 5 ans de tueries “une réponse globale s’impose” La lucha Beni interpelle la communauté internationale

1 Août 2018, 01Août 2019, cela fait une année depuis que le virus d’ebola a été déclaré officiellement à Beni dans l’agglomération de Mangina.

En ville de Beni plusieurs manifestations ont été organisées.

La première a été celle de la lucha, lutte pour le changement qui est allée du rond point du 30 juin passant par le boulevard Nyamwisi jusqu’à à la base de la monusco à Boikene où un mémorandum a été lu et déposé au représentant adjoint chargé des affaires politiques de la monusco dans la région monsieur Elom-Kim Akbalu

“Les Nations-Unies prennent en compte les recommandations contenues dans le mémo” a-t-il dit tout en prenant la parole.

Les manifestants avaient des calicots en main avec des écrits : “ONU,UA,UE…votre silence face aux massacres à Beni est coupable, les massacres mérites la même mobilisation qu’Ebola, monsieur le président Fatshi, où sont nos promesses pour la région de Beni…

La deuxième est celle du groupe de pression ” Véranda mutsanga” section de Beni qui est descendu dans les rues de la ville pour dire “non aux tueries et à l’épidémie du virus d’ebola dans la région de Beni.

Cette marche a été désorientée par les éléments de la police qui, les manifestants qui venaient d’envahir le boulevard Nyamwisi ont vu leur progression désorientée vers la route Beni-Mangina par la police.

Les activités sont restées paralyser sur toute la ville où, magasins,boutiques, écoles, banques…sont restés fermer.

Même les motos-taxis n’ont pas été visibles dans les différents parkings.

Cependant à Mangina cité où le virus était déclaré officiellement, plusieurs activités ont été au rendez-vous pour la cause où plusieurs autorités ont été sur place.

Outre les marches organisées, un meeting populaire a été animé par le député nationale élu de la ville de Beni, monsieur Kizerbo watevwa au rond point du 30 juin l’après-midi. ici plusieurs Benitiens sont venus écouter cet élu qui a parlé de la situation sécuritaire du pays.

Jean Mukunguliro depuis Beni.

Autres titres

” Les juges doivent accordés la liberté provisoire à vital kamerhe car elle est garantie par la constitution”, exige L’UNC Butembo

deo

Les élèves finalistes de Butembo revendiquent le maintien de la date du 10 Août pour la reprise des activités scolaires

deo

Meurtre de 14 personnes à Sange: Le militaire tueur est déjà aux arrêts (Gouverneur)

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus