fbpx
congosynthese.com

Nord-Kivu : situation sécuritaire précaire à Rutshuru, déplore la société civile

La situation sécuritaire reste précaire dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, déplore la Société civile locale. Dans une déclaration faite mercredi 12 janvier à Radio Okapi, cette structure citoyenne rapporte que des bandits armés ont braqué un véhicule à Rumangabo, lundi dernier, blessant légèrement son conducteur. 

« Du côté de Rugari, il y a eu des affrontements dans les jours passés, les gens de M23 avaient mené une attaque et s’étaient repliés dans le parc. C’est pour dire que l’ennemi qu’on n’a pas neutralisé, qu’on n’a pas capturé, est quelque part en train de se réorganiser pour revenir encore avec des attaques », fait remarquer le représentant de la société civile locale, Jean-Claude Mbabaze. 

Il parle aussi de la présence des groupes armés tels que les FDLR, les Maï-Maï dans les chefferies de Bwito et Bwisha, ainsi que dans le Rugari, ou des M-23 s’étaient repliés dans le Parc, il y a quelques semaines.  

Jean-Claude Mbabaze demande à l’armée congolaise, aux autorités et à la population de se liguer pour parer aux éventuelles attaques et donner l’information en temps réel aux décideurs. 

« Donc, nous devons être aux aguets, il y a toujours activisme des groupes armés un peu partout, en commençant par la chefferie de Bwito, la chefferie de Bwisha, il y a toujours des groupes armés, des FDLR, des Maï-Maï, …mais aussi des M23. Bref, il faut dire que la situation, elle est toujours très tendue, il y a beaucoup de kidnapping des populations sur la route », a-t-il ajouté. 

Autres titres

Denis Mukwege invite la population Congolaise à dénoncer les messages d’incitation à la haine

Redaction

3ème  Conclave sur la situation de paix en RDC : les Chefs d’Etat de l’EAC ordonnent l’application immédiate d’un cessez-le-feu

Redaction

Kasaï-Central : Des acteurs impliqués dans la lutte contre les VBG en atelier de validation du plan d’action provincial de lutte contre les violences basées sur le genre

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus