fbpx
23 C
Kinshasa
August 8, 2020
congosynthese

Nord-Kivu/probable reprise des cours: Les chefs d’établissements et les syndicats des enseignants ne s’accordent pas à Beni

A quelques jours d’une probable reprise des cours sur toute l’étendue du territoire national des dispositifs sont déjà pris de part et d’autre. Du côté des enseignants, élèves, parents,syndicats des enseignants et chefs d’établissements les violons ne semblent pas s’accorder dans la ville de Beni au Nord -Kivu. Ce, Malgré la rencontre de restitution tenue ce jeudi 16 juillet 2020 entre la sous-division de l’ EPST et les chefs d’établissements dans la salle Thomas D’acquin de la mairie. Des mesures d’ensemble ont été prises afin que les cours reprennent sans difficulté à la date qui sera fixée par le gouvernement après la levée de l’ État d’urgence sanitaire.

Pour Matsoro Lenge numéro de l’ EPST en ville de Beni, cette région n’aura pas des difficultés quant aux mesures d’urgences sanitaires qui seront soumises aux apprenants.

A l’en croire, les élèves se sont déjà habitués à ce système suite l’ épidémie d’ebola qui a secouée la région pendant plusieurs mois.

Côtés chefs d’établissements, la reprise des cours permettra le parachèvement de l’ année scolaire 2019-2020 puis va démarrer l’année suivante.

Cependant côté enseignants il y a divergence. Le paiement des nouvelles unités devra précédé la reprise des cours imposent les enseignants pour ne pas vivre un désagrément comme toujours.

Thembo Muliwavyo Pascal, secrétaire permanent du Synecath Beni qualifie cette démarche de la reprise des cours d’une provocation de la part du gouvernement. Qui jusqu’à ces jours n’a pas réglé le problème des enseignants non pris en charge après plusieurs promesses faites.

Il sied de signaler que les cours ont été arrêtés en mars derniers suite à la pandémie de Coronavirus.

Jean Mukunguliro depuis Beni

Autres titres

” Les juges doivent accordés la liberté provisoire à vital kamerhe car elle est garantie par la constitution”, exige L’UNC Butembo

deo

Les élèves finalistes de Butembo revendiquent le maintien de la date du 10 Août pour la reprise des activités scolaires

deo

Meurtre de 14 personnes à Sange: Le militaire tueur est déjà aux arrêts (Gouverneur)

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus