congosynthese

Nord-Kivu:  Pres de 1387 sujtes Burundais présent à Goma depuis ce vendredi.


Au moins 1387 sujets Burundais sont signalés dans la ville de Goma chef lieu de la province du Nord-Kivu depuis ce vendredi 14 mars 2020. Ils sont tous au quartier lac-vert en commune de Goma à l’ouest de la ville .


Nos sources sur place renseignent que ces derniers sont venu en province du Nord-Kivu pour une prière d’anniversaire en mémoire des massacres de Businge du 13 mars période au cours de la quelle plusieurs civils burundais ont été tués dans une des communes de la République du Burundi.


Nous sommes ici dans la ville de Goma pour une prière que nous avons toujours organisé dans l’objectif de nous souvenir des nos frères qui étaient tués. C’est une communication qu’on a toujours organisée et maintenant c’est le tour de la province du Nord-Kivu* ,a déclaré l’un d’eux.


Ausitot alerté par la situation des autorités administratives ainsi que des autorités militaires se sont vite rendu sur le lieu pour procéder à l’identification de ces derniers.


Ils sont  au total près de 1398 sujets 695 femmes , 216 hommes et 488 enfants, parmis ces enfants on retrouve 236 garçons ainsi que 252 filles mais aussi 4 congolais qui seraient venus de la province du Sud-Kivu pour accompagner ces ” pèlerins”.


Parmis ces nouveaux réfugiés figurent des centaines d’enfants , des vieux ainsi que des jeunes garçons et filles de la nationalité burundaise ainsi que des congolais disant venir de la province du Sud-Kivu.


La population congolaise de ce quartier indique que la présence de ces sujets Burundais constituerait un une menace pour leur sécurité et demande aux autorités de les rapatrier dans leur pays.


Présent sur le lieu, le ministre de l’intérieur et sécurité Jean Bosco Sebishimbo appelle cette population à l’apaisement et promets des solutions parapport à cette question.


Signalons que c’est depuis quelques mois que plusieurs sujets Burundais sont arrivés dans la ville de Goma et dans plusieurs coins du territoire de Nyiragongo, ils seraient aussi pointés du doigt d’être à la base de plusieurs cas d’insécurité dans la ville.

Justin KABUMBA, depuis Goma.

Autres titres

Kinshasa-COVID-19 : la commune de la Gombe en confinement du 6 au 20 avril prochain (Gentiny Ngobila)

Deo

Nord-Kivu :Le président du TGI Wonga O.accusé de corruption,et d’avoir craché sur l’État de droit prôné par le chef de l’État Félix Antoine

Kabumba Katumwa

Coronavirus: la reine s’adressera au Royaume-Uni et aux pays du Commonwealth dimanche à 19H00

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus