congosynthese

Nord-Kivu : Plus de 290 rebelles se rendent aux FARDC à Masisi

L’est de la République démocratique du Congo est depuis plusieurs années victime des guerres ,perpétrées par les groupes armés locaux et étrangers, c’est comme la province du Nord-Kivu qui reste sous menace de ces ennemis de la paix. Ce dimanche 2 février 2020 plus de 290 combattants viennent de déposer les armes et se rendent aux FARDC.

A l’arrivée au pouvoir du président Félix Tshisekedi depuis l’année dernière , il s’observe ce dernier temps d’engouement des groupes armés qui se rendent et déposent les armes aux forces armées de la République démocratique du Congo(FARDC).

La cérémonie de reddition de ce groupe armé s’est déroulée ce dimanche 2 février 2020 à Sake à 27 kilomètres de la ville de Goma .

Le général autoproclamé Bilikoliko Mingenya du groupe armée Maï-Maï Union des Patriotes pour la Défense du Congo (UPDC), a déposé les armes et s’est rendu aux FARDC avec plus de 290 de ces éléments rebelles.

Ces mai mai disent répondre au message du chef de l’État Félix Tshisekedi.

“Nous avons suivi le message du président de la République Félix Tshisekedi quand il nous a dit de quitter la vie rebelle. Ici, nous sommes avec 290 combattants mais 150 autres arrivent. Il est temps que notre pays soit pacifié et parmi nous ceux qui vont aller dans l’armée, on va contribuer à ce processus”, a déclaré le général autoproclamé Bilikoliko.

Ce grand chef rebelle se rende aujourd’hui aux forces loyalistes,après plus de 20 ans passée dans la brousse dans une vie rébellion.

ils ont déposés plus 50 armes et plusieurs types des munitions de guerre dont des roquettes et autres armes capables d’abattre un hélicoptère.

” Nous voulons œuvrer pour la paix” ajoute-il .

Le porte parole miliaire de la 34eme région militaire ,le major Ndjike Kaiko réitère le message du commandant suprême de l’armée, le chef de l’État ,celui d’appeler tous les groupes armés encore actifs a déposer les armes.

” Tous ces groupes armés encore qui déstabilisent l’est doivent se rendre calmement avant qu’ils subissent de la pression et la force de nos militaires FARDC” , a déclaré, Major Ndjile Kaiko, porte parle de la 34eme région militaire du Nord-Kivu.

Justin KABUMBA

Advertisements

Autres titres

La RDC et le Rwanda unis contre la covid-19

Kabumba Katumwa

Construction de l’aérogare de N’djili : une question adressée au ministre des Transports

Deo

RDC: La Covid-19 et la situation sécuritaire est au centre de la présence d’une délégation gouvernementale à Goma

Kabumba Katumwa

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus