congosynthese

Nord-Kivu : Manque d’eau potable à Goma : Les militants de la Lucha arrêtés par la police lors d’une marche


Les militants du mouvement citoyen lutte pour le changement « LUCHA RDC-AFRIQUE », étaient dans la rue ce jeudi 18 octobre 2018 à Goma pour protester contre le manque d’eau potable dans cette ville touristique du Nord-Kivu.

Quelques heures après la manifestation, les éléments de la police congolaise ont intervenus en tirant en l’aire des balles réelles et de gaz lacrymogènes avant de procéder à aux arrestations des manifestants.

Les jeunes de la lucha RDC-Afrique voulaient se rendre au bureau de provincial de la REGIDESO-Goma pour déposer un mémorandum afin d’exiger à cette institution publique de fournir de l’eau potable et régulier  à la population de la ville de Goma logements  victime d’une carence d’eau exacerbée.

« Cette action sur l’amélioration de l’accès de l’eau potable dans la ville de Goma, D’abord nous avons mobilisé la société civile pour que la population de Goma voisine du lac Kivu comprenne que les efforts qu’elle fait pour voir de l’eau potable sont normal. L’eau c’est la vie et nous devons y accéder le plus facilement possible, voilà pourquoi nous nous dirigeons à la Regiseso pour exiger la démission du directeur. Malgré les arrestations de nos camardes nous allons continuer car nous souffrons de cette mauvaise gestion de la part de la Regideso » a déclaré à congosynthese.com Emmanuel Binyeyne  militant de la Lucha RDC Afrique.

Les manifestants avec des bidons en mains scandaient des chants avec comme messages qui interpellent les autorités congolaises de fournir de l’eau potable à la population, et à l’implication du directeur provincial de la Regideso de résoudre cette question devenue très préoccupante en ville de Goma .Les militantes pro-démocraties de la lucha RDC-Afrique promettent de poursuivre les actions sir rien n’est fait, car selon eux la Regideso a failli à sa mission.

La lucha déplore cependant ce manque d’eau potable  qui est devenue récurrent dans plusieurs quartiers de la ville, notamment Ndosho Kyeshero, Katoyi, Majengo pour ne citer que cela. Quelques passant se sont joint aux manifestants car selon eux, ces jeunes réclament ce que la population a longtemps dénoncée mais en vain. Certains citoyens contactés par congosynthese.com disent qu’ils se veillent vers 2 heures du matin pour aller chercher de l’eau au lac car leurs quartiers ne sont pas souvent servis en eau. Ces derniers  dénoncent à leurs tours des cas de vol des téléphones portables, viol des femmes qu’ils sont victimes.

La ville de Goma est bordée par un des plus grands réservoirs d’eau douce au monde, le lac Kivu, et il pleut en abondance. La majorité de sa population d’environ un million d’habitants attend cependant toujours d’avoir des robinets chez elle.

Justin KABUMBA

Loading...

Autres titres

Goma: 4 garde du corps du rebelle Mudacumura capturés par les FARDC

Kabumba Katumwa

Goma: 13 militants de la lucha transférés à la prison centrale sur ordre du procureur

Kabumba Katumwa

RDC : En huit mois, le trésor public a dépensé 30,526 millions USD pour les frais de missions et titres de voyages

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus