congosynthese

Nord-Kivu: L’opposition mobilise des milliers de personnes à Goma pour la marche du 26 octobre

Des responsables  de l’opposition au niveau de la province du Nord-Kivu ont mobilisé tard dans la soirée de ce vendredi19 octobre 2018 des milliers de personnes lors d’un rassemblement au niveau de l’entrée présidentielle à Goma pour la marche du 26 octobre.

L’opposition compte bien  marcher  le vendredi 26 octobre sur toute l’entendue du territoire national comme prévu pour dire non à l’usage de la machine à voter aujourd’hui au cœur de controverse dans le pays mais aussi exiger l’impression des bulletins de vote manuel conformément à la loi électorale et au calendrier publié par la CENI.

« Le meeting d’aujourd’hui consiste à mobiliser la population pour la marche du 26 octobre. Nous allons rejeter la machine à voter que nous appelons machine à tricher » a déclaré Jean-Baptiste Kasekwa secrétaire provincial de l’Ecide.

Les partis politiques de l’opposition, entre autres, L’UNC de vital Kamerhe , L’UDPS de Felix Tshisekedi, L’ECIDE de Martin Fayulu, L’ensemble de Moise Katumbi, MLC de Jean-Pierre Bemba…tous étaient réuni pour demander à la population de descendre dans les rues et surtout mettre en garde la commission électorale nationale indépendante contre des élections qui favoriseraient outrageusement le candidat de la majorité présidentielle.

Les opposants en province tout comme leurs partisans disent néanmoins être déterminés à marcher.

« Nous mobilisons la population pour dire que nous sommes prêt pour les élections, mais pas n’importe quelles élections parce que nous sommes pas d’accord avec la machine à voter. Le 26 octobre il y a une marche populaire sur toute l’entendue nationale et nous sommes en train de faire cet appel  à tous les peuples congolais dans son ensemble pour que nous puissions nous rendre à la CENI et dire à monsieur corneille Nanga que nous ne sommes pas d’accord avec la machine à voter » a précisé Adrien Mushumo porte-parole de L’UNC au Nord-Kivu.

Malgré le déploiement de ces machines, dans le pays, la question de cette logistique des élections reste au centre de toutes les inquiétudes.

Justin KABUMBA

(Visited 8 times, 1 visits today)

Autres titres

Fraude Éléctorale: Nouvelles sanctions contre des personnalités congolaises dont Nangaa, Minaku et le président de la Court Constitutionnel.

Deo

LE DÉBAT SUR LA NOMINATION D’UN INFORMATEUR DÉSORMAIS SANS OBJET

Deo

RDC: Déclaration du patrimoine, Félix Tshisekedi se rend à la Cour Constitutionnelle

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus