congosynthese

Nord-Kivu-l’insécurité : 38 civils emportés par les présumés rebelles ADF à Beni.

La ville et le territoire de Beni ont été secoués par une double incursion des rebelles ADf  la nuit de mardi à mercredi dernier.

La première attaque de ces rebelles déjoués par l’armée a été vécue au quartier Ngadi commune Ruwenzori ville de Beni la nuit de mardi à mercredi où les ADF qui voulaient s’en prendre aux éléments FARDC de la 1006 régiment ont été frappés puis repousser dans la forêt de Mayangose après un affrontement en armes lourdes et légères.

Plusieurs effets de guerres ont été récupérés par l’armée congolaise qui a utilisé du professionnalisme afin d’anéantir la progression de l’ennemi vers le quartier Boikene .

La deuxième attaque contre la position FARDC a été vécu tôt le matin de mercredi 03 avril courant dans le village de Samboko situé à 7kms du chef-lieu du territoire Oicha. Ici 38 civils ont été kidnappés, des maisons pillées et incendiées aux côtés de plusieurs biens de la population ravis.

Le village reste désert jusqu’à a la rédaction de cet article où la population a vidé la contrée se dirigeant vers d’autres milieux sécurisés.

Ces attaques à répétitions interviennent quelques jours après le passage de Amisi dit Tango fort

L’une des autorités militaires à Beni qui a promis lancer les opérations de grandes envergures afin de mettre fin au mouvement de la rébellion ADF dans la région de Beni.

 Jean mukunguliro .

Advertisements

Autres titres

RDC: “Le ministre national des transports doit prendre ses responsabilités pour éviter les naufrages sur le lac Kivu”(Sénateur Stéphane Miruho)

Kabumba Katumwa

La RDC et le Rwanda unis contre la covid-19

Kabumba Katumwa

RDC: La Covid-19 et la situation sécuritaire est au centre de la présence d’une délégation gouvernementale à Goma

Kabumba Katumwa

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus