fbpx
congosynthese.com

Nord-Kivu: Les Partisans de l’UNC dans les rues de Goma pour réclamer la libération de Vital Kamerhe

Les partisans du parti politique Union pour la Nation Congolaise ( UNC) ont manifesté dans les rues de Goma ce jeudi 4 mars 2021 pour réclamer la libération de Vital Kamerhe, ancien directeur de cabinet du chef de l’État.

Depuis le matin, cette manifestation publique bloque la circulation dans plusieurs coins de la ville de Kinshasa.

C’est le cas sur la route Nationale numéro 2, quittant la ville de Bukavu pour Shabunda, qui passe par Walungu et Mwanga.

Plusieurs jeunes en drapeaux et effigies de Vital Kamerhe barricadent la route. Ils brûlent des pneus pour manifester leur colère.

Pour ces manifestants, l’autorité morale de l’UNC serait victime d’un procès politique et un complot.

Sur leurs calicots peut-on lire: » FCC et UDPS, Vital Kamerhe n’est pas votre « Cobaye ». Libérez-le sinon nous allons nous prendre en charge ».

Ces habitants soutiennent qu’ils vont multiplier ces genres d’actions jusqu’à obtenir la libération de Vital Kamerhe. Et désormais, plus besoin de mot d’ordre des partis politiques pour qu’ils passent à l’action.

La ville de Bukavu a vécu sous le même atmosphère ce matin. Le trafic a été aussi perturbé par des barricades érigées pour la même cause celle de la Libération de Vital Kamerhe.

La police est intervenue avec des coups de gaz lacrymogènes, pour disperser les manifestants, qui ont prouvé de la résistance.

Selon les marcheurs, ces manifestations ont été organisées à l’occasion de son anniversaire (62 ans d’âge). C’est une façon d’interpeller l’opinion nationale et internationale sur son innocence.

Le Président de l’UNC avait été condamné au premier degré à 20 ans des travaux forcés pour » détournement » des fonds alloués aux travaux du Programme d’urgence de 100 jours du Président de la République.

Débutée le 15 février 2021, l’audience en appel de Vital Kamerhe a connu un arrêt de donner acte rendu par la Cour de Cassation et au vu dudit arrêt, la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe, avait ordonné la surséance de l’examen jusqu’à ce que la Cour de Cassation décide du renvoi de la cause devant une autre cour ou devant la même Cour.

Jul A

Autres titres

Nord-Kivu : Troisième journée de mobilisation contre la Monusco à Goma

deo

RDC-APK: Néron Mbungu saisit la Cour d’Appel Kinshasa Gombe pour surseoir sa déchéance

deo

RDC : Le Groupe Rockefeller Holding prêt à accompagner le Président Felix Tshisekedi dans le développement communautaire

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus