congosynthese

Nord-Kivu : lancement du projet d’appui à la réinsertion socio-économique des démobilisés et les jeunes à risque

Le projet d’appui à la réinsertion socio-économique des démobilisés et jeunes à risque, dans les quartiers Majengo et Ndosho, en ville de Goma a été lancé vendredi 12 octobre à Goma. Ce projet de la réduction des violences communautaires CVR de DDRRR, financé par la MONUSCO, sera exécuté par l’organisation Groupe d’appui et d’accompagnement pour un développement durable (GAAD).

Nonante jeunes sur les 575 enregistrés qui ont été reçus à cette première phase du projet. Ce projet consiste en la formation professionnelle en réparation des appareils cellulaires, la fabrication des blocs ciments et le revêtement en pavés des pierres taillées.

Pour Jacques Juvigny, responsable de DDRRR de la MONUSCO au Nord-Kivu, ce projet donnera aux bénéficiaires une perspective d’avenir prometteur.

« A travers ce projet, la MONUSCO compte aussi assister le gouvernement dans son effort de faciliter la réinsertion socio-économique des jeunes sortis des groupes armés, à travers la formation qui va permettre aux jeunes, donc aux bénéficiaires de ce projet, d’acquérir des connaissances qui vont leur faciliter une bonne réinsertion  et leur donner des perspectives d’avenir prometteurs », a indiqué Jacques Juvigny.

Pour sa part, le conseiller du ministre provincial de l’éducation, jeunesse, genre et enfant, qui a officiellement lancé ce projet, a exhorté les bénéficiaires à l’assiduité.

« Vous devez être conséquents, vous devez être assidus, pour encourager surtout le financier du projet à comprendre que réellement, c’est un besoin pour que la prochaine occasion, le même projet puisse être encore peut-être dupliqué, pour que l’ensemble de ceux-là qui devraient en bénéficier, puissent réellement bénéficier de ce projet »,  a fait remarquer Axcel Mutiya.

 

La première phase de cette formation prendra quarante bénéficiaires en trois mois de formation, trois mois de stage et six mois de suivi, alors que la seconde s’étendra sur six mois soit deux mois de formation et quatre mois de stage. Le coût total de ce projet est d’au moins 170.000 USD.


Autres titres

« CLANDESTINS » PARTOUT : Les Congolais victimes d’un Etat fragile

Deo

Congolais expulsés, droits humains violés. Angola : Kinshasa menace de saisir les instances internationales compétentes !

Deo

FAILLITE, PAUVRETE VOICI LE PLAN MUZITO POUR REDRESSER LA RDC

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus