congosynthese

Nord-Kivu : la situation sécuritaire au centre d’un tête à tête entre le Gouverneur Carly Nzanzu et Jean-Pierre la croix sec général adjoint des N-U.


De retour de Beni ce dimanche 01 Décembre, le Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies aux opérations de paix, monsieur JEAN-PIERRE LACROIX a été reçu par le gouverneur de province du Nord-Kivu Cary NZANZU KASIVITA, pour un échange sur la situation sécuritaire de la région de Beni.

A cette occasion, un message de solidarité et de compassion de la part du Secrétaire Général des Nations Unies a été transmis à l’autorité provinciale par son hôte, qui a par ailleurs présenté ses condoléances aux familles des victimes de l’insécurité à Beni.

Jean Pierre la croix a
précisé que des stratégies sont déjà mises sur pied pour un partenariat efficace et une planification conjointe entre les autorités de la RDC et la Monusco, de manière à répondre aux défis sécuritaire. Tout à ne pas minimiser la frustration de la population de Beni qui est en détresse.

Le secrétaire général adjoint des nations Unies en charge des opérations de paix dénonce et souligne que les actes commis ces derniers jours par certaines populations, dont les attaques contre les installations de la Monusco à Beni, contre les équipes de la riposte, et contre la Mairie de Beni, ont été planifiés, organisés et financé quelque part par certaines gens, il plaide pour que les tireurs de ficelle soient démasqués pour qu’ils répondent de leurs actes devant la justice.

De son côté, le gouverneur NZANZU KASIVITA CARLY , condamne a son tour les actes de la justice populaire à Beni et les récentes attaques contre les humanitaires dans la province de l’Ituri.
Le chef de l’exécutif a exhorté la population à ne pas jouer les jeux de l’ennemi.

Kasivita précise qu’il sur les traces des tireurs de ficelles des actes inciviques qui se passent à Beni.

Signalons que la province du Nord-Kivu a été secouée par des actes des tueries ,surtout dans le territoire de Beni ,au moins 100 personnes ont été lâchement tuées par les présumés ADF ,suite à cette situation la population de Goma, Butembo, Beni était obligée de descendre dans la rue pour exiger le départ de la Monusco jugée inefficace sur le terrain et qui serait en complice avec les égorgeurs.

Justin KABUMBA

Loading...

Autres titres

Le Président Félix Antoine Tshisekedi salue le courage de Joseph Kabila d’avoir respecté son engagement constitutionnel

Deo

RDC : Gilbert Kankonde s’engage à finaliser la nouvelle architecture de la police

Deo

Discours du Président de la République Félix TSHISEKEDI sur l’État de la Nation devant le congrès.

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus