fbpx
congosynthese.com

Nord-Kivu: La lucha met en garde Lumbulumbu pour « la récupération » politicienne dans l’aide humanitaire d’adduction d’eau potable à Goma

Le mouvement citoyen lutte pour le changement Lucha RDC Afrique met en garde le vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Jean Paul Lumbulumbu pour ce qu’elle qualifie de « récupération politicienne » dans l’aide humanitaire d’adduction d’eau potable à Goma.

Dans un message relayé par certains médias en lignes, le député Lumbulumbu a semble mettre en cause les efforts fournis par l’ONG Mercy corps, une organisation internationale qui se bat pour distribuer de l’eau potable dans la ville de Goma et ses environs après plusieurs années des souffrances suite au manque d’eau.

Sans données, et sans plus d’informations sur les activités de l’ONG Mercy corps, le député provincial Lumbulumbu avec l’intention de nuire en cherchant un lectorat à Goma,il intoxique la population de Goma qui crois aux efforts de Mercy corps. Il a precise à travers son message sur les réseaux sociaux que l’ONG Mercy corps a livré 24 bornes fontaines au lieu de 90 bornes fontaines, une information qui apparaît fausse.

« Au lieu de livrer les bornes fontaines attendues par ma population de Goma, Mercy Corps a pensé qu’en organisant un atelier de formation sur le partenariat public-privé (PPP), aura calmé ma fureur et en m’invitant à cet atelier, aura servi la population de Goma qui attendait 90 Bornes fontaines opérationnelles depuis novembre 2020 » déclare ce député de Lubero.

Une déclaration qui apparaît très fausse et relayée avec l’esprit de freiner les efforts consentis par l’ONG américaine appuyée par le gouvernement congolais.

Vouloir se taper l’électorat à Goma ,l’opposant de son rang, Lumbulumbu ne lâche pas sa récupération politicienne et veut à tout pris anéantir les efforts qui continuent à être fait par cette organisation.

Lucha RDC-Afrique étant un mouvement citoyen et proche de la population voit le mal de loin et lance une mise en garde à Lumbulumbu et lui rappel le calvaire lié au manque d’eau potable que les habitants de Goma ont traversé les années dernières avant l’intervention de Mercy corps dans la distribution d’eau potable à Goma et ses environs.

« Nous mettons en garde la récupération politicienne dans l’aide humanitaire d’adduction d’eau potable dans la ville de Goma. Honte à vous lumbulumbu. Savez-vous ce qui était la souffrance de la population avant la construction de ces bornes fontaines?  » peut-on lire le compte Twitter de la Lucha.

Dans plusieurs descentes sur terrain qui ont été organisées par l’ONG Mercy corps avec la presse de Goma ,avec certains membdres du gouvernement provincial et certains députés nationaux, le constat est que tout avance .

Ces élus, et le gouvernement congolais ont vite salué la bravoure et la rapidité de Mercy corps dans la construction des bornes fontaines enfin que Goma et ses environs soient desservi en eaux potables conformément à leur projet.

Avec ces avancées significatives enregistrées sur le terrain, il y a lieu de croire que ce député de l’opposition aurait un but de freiner le processus avec l’intention d’intoxiquer la population? Wait and see, disent les anglais.

Dossier à suivre.

Rédaction

Autres titres

Les représentations diplomatiques congolaises à l’étranger sur le point d’être déguerpies

deo

Le Cardinal Fridolin Ambongo aux obsèques de l’archevêque de Lubumbashi Mgr Jean-Pierre Tafunga Mbayo

deo

Ass nat: J.Marc Kabund participe à la célébration du 1er anniversaire des États d’Afrique, des Caraïbes et Pacifique

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus