congosynthese

Nord-Kivu: La jeunesse pointe du doigt la députée Adel Bazizane d’être au cœur des troubles dans le Nyiragongo


Pendant que le territoire de Nyiragongo traverse un moment difficile , massacres des civils et enlèvements, certains politiciens sont pointés du doigt d’être au centre des certains des ordres dans ce territoire,c’est le cas de l’ex ministre provincial de la jeunesse du gouvernement Kahogya accusé par un groupe des jeunes d’être parmi les fauteurs ,des accusations qu’un groupe des femmes du FCC-Nord-Kivu rejettent en bloc.

Depuis un temps un vent de dédoublement du comité territorial souffre dans le territoire de Nyiragongo, certains élus sont accusés de mettre la poudre de feu sur la jeunesse ,ces politiciens se rendent très célèbre dans la déstabilisation de la jeunesse et du pouvoir coutumier, déplore le président de la jeunesse du coin,c’est le cas de Madame Adel Bazizane qui est pointée du doigt par cette jeunesse.

Dans notre message nous déplorons le comportement de notre député Adel Bazizane qui s’est donné a déstabiliser la jeunesse et les autorités coutumières en territoire de Nyiragongo, nous avons d’épreuves ,donc ,trop c’est trop ,nous sommes fatigués de ce genre des bavures .Nous appelons à notre députée de cessé a manipuler les jeunes ” , a déclaré Faustin Nzabayo ,président de la jeunesse du territoire de Nyiragongo.

Joint au téléphone depuis Kinshasa où Bazizane séjourne pour avoir sa version de fait ,l’ex ministre n’a pas voulu réagir au sujet, plutôt elle a donné des explications allant dans le sens de ne pas répondre aux questions de Congosynthese.com.

Va voir l’actuel ministre provincial de la jeunesse. Et puis pose toi la question monsieur le journaliste, pourquoi a mon époque il y avait pas ces troubles, ce sont des jeunes qui sont en mal positionnement qui ne savent pas de quoi ils parlent ” , a répondu Adel Bazizane, joint au téléphone par consynthese.com

Dans une déclaration,une autre partie des jeunes rejettent ces accusations en affirmant que l’élu de Nyiragongo Maheshe joue qu’un rôle fédérateur.

Ces jeunes lancent une mise en garde au président de la jeunesse de Nyiragongo qui selon eux veut ternir l’image du rapporteur de la province.

Nous mettons en garde monsieur Faustin Nzabayo qui cherche a ternir l’image de notre élu Bazizane,et nous dénonçons cette façon de réagir ” , a déclaré ,Éric nditabonacho,jeune de Nyiragongo.

Même son de cloche du côté des femmes du front commun pour le Congo (FCC) ,Nord-Kivu qui dénonce à leurs tours ce qu’elles qualifient des propos allant dans le sens de menacer Adel Bazizane par une franche des jeunes du territoire de Nyiragongo.

Face à ces propos diabolisateurs ,montés des toutes pieces par certains enfants du coin ,nous femmes politiques du FCC mettons en garde le nommé Faustin Nzabayo jadis président du conseil territorial de la jeunesse dans le Nyiragongo qui s’engage du côté de certains acteurs politiques ,leaders sociaux et au député national élu du coin dont nous ne parlons pas le nom dans une campagne de diabolisation d’une valeur féminine au sein de la classe politique à la personne d’Adel Bazizane Maheshie ” , déclare Sakina Amisa dans une déclaration.

Signalons que le territoire de Nyiragongo fait face à une crise de sécurité,le mardi dernier quatre pérennes avaient été tuées par balles par des hommes armés ,suite a ce meurtre ,la population en colère avait descendue dans la rue exigeant justice.

La partie Buhene,et turunga ,coins presque abandonnés par l’État ,la situation sécuritaire reste confuse.

Le président de la république, Félix Tshisekedi en avril dernier avait promis de rétablir la sécurité au Nord-Kivu, mais la population de la province ne voit rien toujours venir .

Congosynthese.com

Loading...

Autres titres

Nord-Kivu : Lancement de la phase industrielle du dégazage du Golfe de Kabuno à Goma

Deo

Kinshasa croule sous le poids de l’inflation 

Deo

Kabuya : “La DGM m’a dit que Shadary se promène avec le passeport diplomatique du vice-premier ministre de l’intérieur”

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus