congosynthese

Nord-Kivu : Inhumation des corps des eco gardes tués dans une embuscade mortelle au PNV

Ce sont des obsèques dignes des héros que la ville de Goma a rendu aux fils du pays et ecogardes de l’institut congolais pour la conservation de la Nature “ICCN” ce lundi 27 Avril 2020.

Ces ecogardes assasinaient dans une embuscade meurtrière tendue par les rebelles présumés Rwandais de FDLR le vendredi 25 Avril 2020 à Rumangabo près de Goma à l’Est de la République démocratique du Congo.

Ces ecogardes tués dans une attaque meurtrière reposent déjà en paix depuis ce lundi 27 Avril 2020 au cimetière MAKAO en territoire de Nyiragongo au pied du volcan près du parc national des Virunga.

Ces ecogardes ont été conduits à leurs dernières demeures par quelques membres des familles et collègues de l’institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) et certains membres du gouvernement congolais.

Auparavant un office religieux a été organisé à leurs mémoires dans les installations de la morgue de l’hôpital Kyeshero après la levée des corps de la morgue du même hôpital.

Des vibrants hommages ont été rendus aux disparus par leurs désormais anciens collègues de l’ICCN.

Un long cortège des véhicules a accompagner les dépouilles mortelles de ces ecogardes jusqu’au cimetière .

Membres des familles, collègues de service, tous vêtus en tenue de deuil sous une forte émotion, ils ont encadrés le cortège de la morgue jusqu’au cimetière.

Au total ,ils étaient 12 ecogardes dont un chauffeur de l’ICCN et 4 passagers qui donne un bilan de 17 congolais tués et plusieurs autres blessés dans une attaque mortelle à Rumangabo en territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Les auteurs de cette attaque ne sont pas jusqu’a présent connus, mais certaines sources pointent du doigts les rebelles Rwandais des FDLR.

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu a annoncé l’ouverture d’une enquête sérieuse pour élucider les circonstances ainsi que l’identité des auteurs.

Inhumation des Ecogardes au cimetière MaKAo à Nyiragongo, photo

Côté institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN),observe deux jours de deuil de ce lundi en mémoire de leurs collègues tombés dans cette attaque , un signe selon eux qui vise à témoigner sa compassion aux familles des disparus.
Pendant ces deux jours les travaux de terrain ,raccordements et autres sont suspendus et les bureaux resteront fermés, a en croire un communiqué de la société VIRUNGA Énergie.

Justin KABUMBA/Goma

Advertisements

Autres titres

Nord-Kivu : Fini l’isolement de la ville de Goma

Kabumba Katumwa

Procès 100 jours : 3-eme audience en cours à Makala

Deo

RDC: “Le ministre national des transports doit prendre ses responsabilités pour éviter les naufrages sur le lac Kivu”(Sénateur Stéphane Miruho)

Kabumba Katumwa

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus