congosynthese

Nord-Kivu : Deux morts et des blessés graves dans une attaque contre un cortège funèbre des étudiants de L’ISTA-Goma.

Deux cas des morts ,deux véhicules brûlés ,huit jeeps fortement détruits,des personnes portées disparues et plusieurs autres biens de valeurs emportés ,c’est le bilan d’une attaque contre un cortège funèbre des étudiants de l’Institut supérieur technique appliquée (ISTA) Goma ,le jeudi 16 janvier 2020 en territoire de Goma près de Goma.

Ce bilan a été donné à la presse ce lundi 20 janvier 2020 au cours d’une conférence de presse tenue à Goma par le comité des étudiants de l’Ista Goma.

Les étudiants de l’ista accusent la population du territoire de Nyiragongo en groupement de Muningi qui serait complicité avec la police congolaise d’avoir organisées ce coût contre le cortège funèbre de l’ista.

“Le jeudi 16 janvier , nous avons été attaqués par la population de Muningi a complicité avec sa police ,dans la chefferie de Bukumu ,lorsque nous allions enterrer notre camarade étudiant du nom de Kubuya Bahati ,qui avait été atrocement assassiné alors qu’il était au service de gardiennage la nuit dans la ville de Goma en date du 12 janvier 2020″ a déclaré ,Salem Binagha, porte parole des étudiants de l’ista/Goma.

Ces étudiants dénoncent par ailleurs, ce qu’ils qualifient ” l’indifférence ” de la police de la chefferie de Nyiragongo qui n’a pas intervenue pour calmer la situation.

Le comité des étudiants de l’ista déplore cette cependant, cette situation dramatique et actes qu’il appelle ignobles qui se sont passés à quelques mètres des autorités .

Ce dernier appelle les autorités compétentes à prendre leurs responsabilités sur les dommages causés par cette population et exige l’ouverture immédiate des enquêtes pour que les responsabilités soient établies et que les coupables et leurs complices soient jugés.

Mais certaines sources accusent par ailleurs, le cortège des étudiants de l’ISTA d’avoir été à la base de cet incident.

Pour les uns ,les étudiants de cette institution lorsqu’ils se dirigeaient à l’enterrement de leur collègue ,ils s’apprenaient à la population en causant des actes violences à la population de ce territoire.

Plusieurs cas de vols avaient été enregistrés ,précise nos sources sur place .

Mérite Jean Paul, depuis Goma.

Advertisements

Autres titres

Ituri : la Procureure de la CPI très préoccupée par les violences à Djugu et Mahagi

Deo

LES DÉPUTÉS UDPS DISENT NON À LA POLITIQUE DE LA CHAISE VIDE

Deo

LE DYSFONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION DE SUPERVISION ET DE SUIVI MIS À NU

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus