fbpx
congosynthese

Nord-Kivu : des conditions faites aux autorités pour dégager les marchés pirates à Goma

Les marchands exerçant leurs activités dans les marchés pirates dans différents axes-routiers de la ville de Goma, ont présenté lundi à l’issue d’une opération micro baladeur de l’ACP, certaines conditions aux autorités de la ville plus particulièrement au maire, pour se retirer des dits marchés et aller opérer dans ceux dits officiellement reconnus.

Parmi ces conditions, la plus importante est que l’autorité urbaine interdise des marchands dits ambulants, surtout ceux qui viennent de Gisenyi au Rwanda, qui sillonnent toute la ville avec leurs marchandises.

Pour ces commerçants, les commerces ambulatoires opérés par certains jeunes congolais et mamans rwandaises ne leur facilitent pas la tâche d’écouler leurs produits quand ils sont étalés  dans les marchés reconnus officiellement, alors qu’ils payent régulièrement les taxes.

C’est pourquoi nous avons trouvé comme mesure palliative de s’installer  le long de la route pour faire face à cette situation. Ils demandent aussi que d’autres espaces soient aménagés et des marchés érigés particulièrement dans différents quartiers où les marchés officiels n’arrivent à contenir les marchands.

A noter que, peu après l’accident commis il y a peu par un camion de marque Fuso, qui a connu une panne de freinage en tuant 7 personnes et  blesser  14 autres, sur un marché pirate situé sur le long de la route qui mène vers l’aéroport de Goma, les policiers sont lancés sur terrain pour évacuer des marchés qui  pullulent la ville. ACP

Autres titres

Le Général Gabriel Amisi Kumba vient de doter le stade Joseph Kabila de deux tondeuses.

hpadmin

Clôture Forum sur la Performance dans la Gouvernance: Les participants recommadent le respect de la Constitution.

hpadmin

Kasaï Central : 2.041 cas des violences sexuelles enregistrés entre janvier et août 2020.

hpadmin