congosynthese

Nord-kivu :Des activités paralysées à Beni,les jeunes décrètent des journées sans “souliers”


Les activités sont paralysées sur toute l’étendue de la ville de Beni ce lundi 02 décembre 2019.

Des jeunes sont descendus de nouveau dans les rues pour protester contre les tueries à répétition et les départs de la Monusco dans la région de Beni.

Des journées sans “souliers” ont été décrétées par les jeunes. Tous les habitants sont sommés de se promener sans “souliers”, objectif selon eux pleurer les civils tués par les ADF mais aussi recourt à la coutume.

La police qui a été déployée dans plusieurs artères use des bombes à gaz lacrymogène pour disperser les groupes de jeunes qui obligent aux civils de laisser les souliers à la maison.

Toutes les activités sont paralysées sur l’ensemble de la ville, écoles, magasins,banques,boutiques…sont fermés.

Le transport en commun est paralysé,pas de taxi-motos,les civils sont obligés de parcourir les artères en pied.

La pyschose règne dans la ville même les journalistes ont du mal a faire leur travail.

Toutefois la police font la ronde de la ville pour contenir les groupes de jeunes qui sont en colère et qui se promènent avec des fouets en mains.

Jean Mukunguliro depuis Beni

Loading...

Autres titres

Discours du Président de la République Félix TSHISEKEDI sur l’État de la Nation devant le congrès.

Deo

Goma : L’homme d’affaire congolais Vanny Bishweka vaque librement à ses occupations ,éclair son avocat Dunia J. Ruyenzi

Kabumba Katumwa

DISCOURS DE FATSHI SUR L’ETAT DE LA NATION DEVANT LE PARLEMENT, JOSEPH KABILA AU CONGRÈS CE VENDREDI

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus