fbpx
congosynthese.com

Nord-Kivu: Appuyé par le programme FARM de Mercy corps, ACOGONOKI produit les fromages qui font la fierté de la RDC

Lancement officiel à Goma au Nord-Kivu de la commercialisation des produits laitiers de la laiterie de Luhonga en territoire de Masisi , un actif de l’association Coopérative des Groupements d’Eleveurs du Nord-Kivu (ACOGONOKI) rendu possible grâce à l’appui du programme FARM de Mercy Corps et search For Common Ground .

La Ministre provinciale de l’Agriculture, Pêche et Élevage, Dr Fatuma Hassani qui a présidé cette cérémonie en
présence des représentants des éleveurs,des écoles, super-marchés et alimentations se dit satisfaite de voir la population du Nord-Kivu de trouver sur le marché local des produits laitiers de haute gamme ,traités par des techniciens, à base du lait produit dans le fermes verdoyanted du Nord-Kivu, une province à grande potentialité agro pastorale.

« Nous venons effectivement de lancer la vente des produits laitiers de l’ACOGENOKI qui est facilitée par un partenariat qu’ils ont eu à contracter avec Mercycorps à travers le projet FARM. Nous, en tant que gouvernement, sommes satisfaits de ce partenariat parce que nous venons de suivre que le partenariat date de trois mois et qu’il y a des résultats très positifs. Mercycorps est entrain de faciliter l’ACOGENOKI dans l’amélioration de ses produits. Cela veut dire que la population va bénéficier encore davantage des produits laitiers de l’ACOGENOK. Je souhaite donc longue vie à ce partenariat» a dit Dr Fatuma Hassani, Ministre provinciale de l’Agriculture, Pêche et Élevage.

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu réitère par ailleurs son appui et accompagnement sans faille que ces organisations atteignent ses objectifs qui consistent entre autres de lutter contre la pauvreté, la malnutrition et le chômage.

Un sentiment de satisfaction du côté ACOGONOKI qui salue l’appui du programme FARM de Mercy Corps pour sa facilitation dans la mise sur le marché de leurs premiers produits laitiers, dont les fromages, des yaourts, du lait caillé et autres en provenance de son unité de transformation modulaire implantée à Luhonga, à plus ou moins 30 Km de Goma dans le territoire de Masisi. 

 » C’est une grande joie pour moi. On a voulu commencer par le secteur laitier que nous transformons aujourd’hui. Avant on consommait ou on faisait consommer le lait  cru. Maintenant , avec l’appui que nous avons eu du Président de la République dans le cadre du programme de 100 jours, nous transformons ce lait en plusieurs produits que vous avez vu. Au lieu de consommer des produits finis venus des pays voisins comme le Rwanda et le Kenya, vous avez déjà dégusté des produits finis de chez-vous. Ça fait vraiment plaisir. Et cet éleveur qui vendait son lait à un moindre prix trouve maintenant l’ACOGENOKI comme  acheteur de ce lait cru et l’ACOGENOKI se retrouve dans le prix de vente puisqu’il y a une valeur ajoutée à ce produit. L’ACOGENOKI a ce double avantage de livrer du lait de qualité à la population congolaise en général et à celle du Nord-Kivu en particulier » a déclaré, Emmanuel Kamanzi, président du conseil d’administration de l’ACOGENOKI.

Malgré ces réalisations, beaucoup reste encore à faire pour que ces produits soient totalement consommés sur l’ensemble du territoire national même l’étranger déclare le directeur du programme FARM .

Il déplore cependant la dégradation des routes dans le Masisi, pour permettre à la population d’évacuer son lait du fin fond du territoire jusqu’à l’unité modulaire de transformation de Luhonga. Il avance ici leurs motivations d’apporter un soutien indéfectible à ACOGONOKI.

« Tout  ce qui motive le partenariat de FARM avec le secteur privé, c’est de créer les opportunités pour les petits producteurs, pour les petits éleveurs et pour les consommateurs. Créer des produits, des services ou des opportunités des marchés, des opportunités d’emploi. Et dans le cadre de l’ACOGENOKI, c’est la même chose. Parmi les activités réalisées, on a organisé des descentes sur le terrain et des rencontres avec des éleveurs de Masisi pour les mettre en relation avec l’ACOGENOKI. Le deuxième objectif, c’est de développer avec l’ACOGENOKI des produits que les consommateurs de Goma et des environs mettent en place », a souligné Kevin Kiffer, Directeur du projet FARM. 

Signalons que programme FARM est mis en œuvre par un consortium Mercy Corps et Search For Common Ground depuis le premier Mai 2017. 

Ce projet vise à faciliter l’accès aux ressources pour le développement des marchés sensibles aux conflits (FARM), mais aussi vise à soutenir le Plan de stabilisation et de reconstruction (STAREC) de la RDC à travers la stratégie de stabilisation (ISSSS) par l’entremise du plan stratégique global du gouvernement néerlandais pour la région des Grands lacs.
 
Leurs interventions s’inscrivent dans le processus stabilisation de l’Est de la RDC particulièrement au Nord-Kivu par une amélioration de la sécurité alimentaire et la consolidation de la paix.

FARM souhaite créer un environnement de marché plus efficace, inclusif et résilient. Pour ce faire, le projet se focalise sur une meilleure gouvernance et la mise à disposition de moyens de subsistance durables pour les populations à risque.

Ces améliorations pourraient réfréner les populations cibles à s’engager dans un conflit et permettre une plus grande résilience communautaire.

Le projet travaille sur deux composantes majeures dont : 1) accès et sécurisation foncière, et 2) accès au marché.

Justin Kabumba.

Autres titres

Les groupes parlementaires proches de Katumbi promettent de bloquer la loi sur la nationalité

deo

CCE : le Gouvernement met le cap sur un objectif de 3 milliards USD de réserves de change

deo

Le coût du projet chemin de fer Kindu-Uvira-Bujumbura-Kitega

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus