fbpx
congosynthese

Nord-Kivu: 3 députés provinciaux de lamuka veulent-ils la tête du gouverneur Kasivita ?

Il s’agit respectivement des trois députés provinciaux de la coalition Lamuka dont Prince Kihangi,l’élu du territoire de Walikale, Emmanuel Ngaruye, élu de Rutshuru et Alexis Bahunga élu de Masisi.

Ces élus provinciaux ont lancé des actions pour exiger ce qu’ils appellent « gouvernance rotative au Nord-Kivu « 

Dans une marche pacifique qui a été vite réprimée par la police ce jeudi à Goma , ces opposants voulaient réclamer l’adoption d’un arrangement institutionnel instituant un système de gestion rotative entre les communautés de la province pour les postes du gouverneur de province et du président de l’Assemblée provinciale.

Ces protégés de Lamuka disent que leurs réclamations permettra la bonne promotion d’une gouvernance participative et inclusive devant permette de conjuguer les idéologies divisionnistes et les guerres subséquentes.

La demande de ces députés divise déjà la classe politique au Nord-Kivu, si pour les uns cette proposition serait une bonne méthode pouvant permettre au développement de la province et mettre fin au tribalisme que le Nord-Kivu est champion, les autres pensent plutôt que ces opposants veulent déstabiliser le pouvoir de l’actuel gouverneur Carly Nzanzu Kasivita qui se bat depuis son arrivée au pouvoir pour restaurer la paix et qui ne cesse de prêcher la cohabitation Pacifique dans la province.

Ces députés vêtus de Polo blanc sur lequel on pouvait lire « pour une gouvernance rotative au Nord-Kivu  » sont déterminés à faire attendre leur demande au niveau national.

Mais un constat est dégagé ,ces trois députés de l’opposition sont venus des communautés différentes que celle du gouverneur Kasivita. Il y a lieu de croire que ces derniers veulent lancer un message fort à la communauté du gouverneur Kasivita qui a remplacé à ce poste depuis l’année dernière Julien Paluku qui est aussi de sa communauté.

Signalons que l’un de ces députés à qualifier la fois dernière le gouverneur Kasivita d’un tribal et l’accuse de tribaliser les installations depuis son arrivée à la tête du Nord-Kivu. Des propos qui avaient mis mal à l’aise le chef de l’exécutif et qui était vite démenti par sa cellule de communication.

Ces mêmes députés figuraient dans un groupe des 8 députés de l’opposition qui ont accusé récemment le numéro 1 du Nord-Kivu d’avoir détourné 15 millions des dollars, qui jusqu’à présent rien n’a été ouvert comme enquête.

I’on s’interroge si ces députés veulent la tête du gouverneur Carly Nzanzu Kasivita ?

Justin Kabumba

Autres titres

Politique-Présidium Lamuka: Remise et reprise reportée à une date ultérieure .

deo

Réformes électorales : JP BEMBA aprouve et soutien le Groupe de 13 personnalités.

deo

RDC : Vers le degazage du Golf de Kabuno, Félix Tshisekedi a instruit le gouvernement

deo