congosynthese

Nord-Kivu : 28 députés provinciaux s’opposent aux opérations militaires conjointes entre les FARDC et d’autres forces étrangères


Le dossier mixage des forces armées entre la République démocratique du Congo et les forces des pays de la région des Grands Lacs continue à susciter des réactions partout dans le pays , c’est le cas aujourd’hui des certains élus provinciaux qui sortent de leur silence pour dire non à cette idée et ils appellent au soutien des FARDC.

Dans une déclaration rendue publique ce lundi 4 novembre soir , le caucus des élus provinciaux ressortissants de la partie nord de la province du Nord-Kivu, composés de 28 députés, rejettent en block le mixage entre les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et d’autres forces étrangères entres autres celles du Rwanda, Burundi, de l’Ouganda et de la Tanzanien.

Ces opérations militaires conjointes visent de traquer tous les groupes armés encore actifs sur le sol congolais.

“ Nous députés provinciaux ressortissants de la partie Nord de la province du Nord-Kivu, considérant qu’une éventuelle entrée des troupes militaires étrangères n’inspirent pas confiance d’autant plus que toutes les anciennes opérations menées par ces troupes sur le sol congolais ont causé plus de mal que de bien aux populations Nord-Kivusienne”, ont-ils dit dans leur déclaration commune.

Ces 28 députés provinciaux du Nord-Kivu demande cependant, au commandant suprême des FARDC et chef du gouvernement congolais de mettre tous les moyens possibles à la disposition des militaires congolais qui sont engagés dans les opérations de traque des groupes armés nationaux et étrangers,avant d’encourager la détermination des FARDC pour éradiquer toute forme d’insécurité au Nord-Kivu.

“ Nous exigeons le relèvement des toutes les troupes des FARDC qui ont longtemps œuvrer dans l’Est de la RDC au sein de service de renseignement”, ont-ils dit.

Par ailleurs, ces députés appellent la population congolaise à soutenir et collaborer avec les vaillants militaires des FARDC pendant cette opération de traque des groupes armés.

Le mois dernier dans une interview à la presse , le porte parole militaire des FARDC ,le général ,Richard Kasonga avait précisé qu’il y aura pas des opérations militaires conjointes entre la RDC et ces pays ,qu’il s’agit d’une mutualisation des forces .

D’autres voix dans le pays ,notamment la société civile nationale dénonce déjà la présence de la force Rwandaise déjà sur le sol congolais précisément au Nord-Kivu, une information que l’armée rejette et qu’elle qualifie d’une rumeur.

Justin KABUMBA.

Loading...

Autres titres

RDC- Tueries à Beni “Nous devons être solidaires pour que la paix revienne à l’est” (Mbilia Bel)

Kabumba Katumwa

Nord-Kivu: 15 journalistes formés à Goma sur les notions des reportages humanitaires

Kabumba Katumwa

La situation sécuritaire sur l’ensemble du pays examinée au cours d’une réunion express du Conseil de sécurité

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus