fbpx
congosynthese.com

Nord-Kivu: 169 mineurs de 13 à 17 ans violées et engrossées à Lubero (Speed RDC)

L’association sans but lucratif, Speed RDC, a dans un rapport du monitoring de juin 2021 publié, le mercredi 23 juin dernier, révélée que 169 cas de viol sur mineurs, ont été enregistrés pendant la période de confinement.

D’après le rapport, ces victimes sont dans les villages de Kasugho, Kagheri, Lukanga et la commune de Lubero dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu.

L’association indique que sur ces 169 mineurs victimes de viols, 95 sont enceinte et 74 sont des enfants mères très vulnérables et manquent de tout.

Pendant ce temps,  » la moitié des présumés auteurs sont connus, mais n’ont jamais inquiétés« , note l’ONG.

Selon Speed RDC, le confinement, l’impunité, l’oisiveté des jeunes, le manque d’information crédible sur la sexualité dans le ménage, insuffisance de débats sur la sexualité dans les structures de jeunes et l’ignorance de cycle menstruel… sont les facteurs qui ont favorisé la montée du taux de ces grossesses précoces.

Ainsi, l’association invite les parents à s’approcher des enfants, répondre à leurs besoins sociaux et discuter avec eux sur la sexualité. Aussi, ne pas laisser les enfants seuls à la maison ou à la responsabilité des adultes peu confiants. 

Cette ONG exhorte les parents à dénoncer tout cas de viol et à refuser tout arrangement à l’amiable.

 » Dénoncer tout abus sexuel perpétré sur les enfants et ne pas en être complice par des arrangements illégaux . Répondre aux besoins des enfants à la limite des moyens » dit l’association.

Quant aux structures communautaires de protection, Speed encourage l’intégration des débats sur la sexualité dans des activités prévues, ainsi que le renforcement de monitoring de protection et les autres activités de prévention.

Par ailleurs, cette association appelle le gouvernement au suivi des services de protection des enfants contre les violances. Elle plaide pour que les auteurs de tels abus subissent la rigueur de la loi.

Au gouvernement de la RDC de renforcer le suivi des services de protection qui sont sur terrain pour plus d’efficacité, être responsable et appliquer la loi« .

Jul A

Autres titres

RDC : Felix Tshisekedi accueille 6 chefs d’État ce jeudi à Kinshasa

Patrice Kayembe

Kasaï-Central : « La situation de violences sexuelles et celle basée sur le genre est très préoccupante  » (Nathalie Kambala)

Patrice Kayembe

RDC : le Président sénégalais Macky Sall est arrivé à Kinshasa

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus