fbpx
congosynthese.com

Nicolas Sarkozy condamné à un an de prison ferme, sous bracelet électronique

sarcosy

Nicolas Sarkozy déclaré coupable de financement illégal de sa campagne de 2012. L’ancien président Nicolas Sarkozy a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à la peine maximale de un an de prison pour financement illégal de sa campagne présidentielle 2012, dans l’affaire Bygmalion. La peine sera directement aménagée à domicile sous bracelet électronique.

Nicolas Sarkozy n’aura assisté qu’à une seule audience entre le 20 mai et le 22 juin dernier. Un comportement qui lui avait valu les critiques du ministère public estimant qu’il prouvait la « désinvolture » de l’ancien chef de l’Etat vis-à-vis des faits qui lui sont reprochés. Ce jeudi, il n’avait d’ailleurs pas fait le déplacement pour entendre le tribunal correctionnel de Paris prononcer sa condamnation à un an de prison ferme, Sa peine sera aménagée à domicile sous bracelet électronique.

« Nicolas Sarkozy connaissait le montant du compte de campagne. Son expérience de candidat lui avait même permis de prévenir son équipe du risque de dépassement », a estimé le tribunal correctionnel. « Il a poursuivi la réalisation des meetings, engagé des dépenses et volontairement omis, en qualité de candidat, d’exercer un contrôle sur les dépenses. »

Autres titres

F.Kalombo à Peter Kazadi : « S’il pense que Moïse Katumbi combat l’Union sacrée de l’intérieur, qu’il le chasse »

Patrice Kayembe

MESSAGE D’ALERTE DE LA CENCO

deo

Ceni: Denis Kadima investi par le président Félix Tshisekedi

Juliette Aloki

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus