congosynthese

Nene Ilunga Nkulu exhorte les chefs d’entreprises à préserver la sécurité professionnelle des employés

La ministre d’Etat et ministre de l’Emploi, travail et prévoyance sociale, Nene Ilunga Nkulu, a exhorté les chefs d’entreprises de la République Démocratique du Congo à préserver la sécurité professionnelle de leurs employés, dans une note circulaire portant dispositions pratiques du travail pendant la période de la lutte contre la pandémie du COVID-19. «J’exhorte les chefs d’entreprises à ne recourir à aucune argutie juridique ou mesure qui menacerait la sécurité professionnelle des employés en cette période de lutte contre la pandémie du Covid-19 déstabilisante pour la grande majorité du peuple congolais», a insisté Néné Ilunga Nkulu.

Elle a, à cet effet, invité les chefs d’entreprises au strict respect des mesures de prévention contre le COVID 19 annoncées par le Chef de l’Etat. Pour Nene Ilunga Nkulu, l’observation de ces mesures ne devrait nullement être un prétexte pour eux d’ignorer les dispositions légales et réglementaires en vigueur dans le monde du travail.

La ministre de l’Emploi, du travail et de la prévoyance sociale traduit en acte, la volonté ferme de l’exécutif national de voir le monde du travail continuer la production tout en respectant les prescrits de l’OMS, ceux du ministère de la Santé pour ne pas servir de canal de propagation de la pandémie combattue.

En cette période d’état d’urgence sanitaire de 30 jours décrété par le Chef de l’Etat, Nene Ilunga Nkulu recommande aux entreprises de privilégier, dans la mesure du possible, le travail à distance, afin de préserver la protection de la productivité.

Elle a également insisté sur le maintien du dialogue permanent entre employeurs et syndicats pour la mise en œuvre des mesures édictées.  ACP

Advertisements

Autres titres

Assemblée nationale: Une motion de défiance contre le ministre de la défense. Déjà plus de 30 signatures

Deo

ANDRÉ MBATA JETTE LE PAVÉ DANS LA MARRE

Deo

Le magistrat Godeyfroid Kabamba inspecteur à l’inspectorat général des services judiciaires est décédé cette nuit .

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus