fbpx
23.5 C
Kinshasa
July 13, 2020
congosynthese

Nehemie Mwilanya condamne les incidents: “On sait toujours comment ca commence, mais on ne sait pas comment ça se termine”

Le coordonnateur du Front Commun pour le Congo (FCC), Nehemie Mwilanya condamne les incidents survenus ce mercredi 24 juin 2020 à Kinshasa et dans d’autres villes du pays.

Le FCC condamne et dénonce de la manière la plus ferme et energique tous les actes prémédités de vandalisme dont sont victimes les hauts responsables, chefs de partis et regroupements de sa plateforme. #Nehemie Mwilanya affirme que ces actes inquiétants deviennent récurrents

“Nous sommes dans un Etat que nous voulons Républicain, et nous devons garder une attitude républicaine. Ceux qui pensent avoir le monopole du désordre et de la violence, il faut qu’il sachent qu’on sait toujours comment ca commence, mais on ne sait pas comment ça se termine.
Pourquoi, alors qu’on attend d’eux qu’ils exercent le pouvoir qui leur est conféré, doivent -t-ils se laisser vers une politique de terre brûlée?”

Les actes de vandalisme commis par les militants de l’UDPS et de LAMUKA: #Nehemie Mwilanya promet que la plateforme chère à Joseph Kabila réservera des réponses proportionnelles au niveau judiciaire, parlementaire et politique. 

Néhémie Mwilanya  dresse un  tableau sombre de la situation économique, sécuritaire et sociale sous Félix Tshisekedi. “L’économie de la RDC est malade, la RDC est envahie par au moins 7 pays voisins ”

Autres titres

Butembo/marche anti-Malonda: Gaz lacrymogènes pour disperser les militants de Lamuka

Kabumba Katumwa

Marche/anti-Malonda : plus de 40 militants de Lamuka interpellés par la police à Goma

Kabumba Katumwa

Début de la marche de Lamuka à Goma,la police encadre les manifestants

Kabumba Katumwa

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus