fbpx
congosynthese.com

Muzito répond Mboso:La voie du dictat que vous avez choisie met en mal l’agencement constitutionnel de notre pays

Muzito

Monsieur le Président, Nous accusons réception de votre lettre référencée 028/RDC/AN/CP/MNPC/CM/MNT/07/2021 du 14 juillet dernier en rapport avec la désignation des membres de la CENI et vous en remercions.

En réponse, nous nous faisons le devoir de vous rappeler qu’il n’est un secret pour personne que les résultats annoncés des élections de décembre 2018 n’ont pas reflété les suffrages exprimés par le peuple congolais. La volonté souveraine du peuple transcrite à l’article 5 de la Constitution n’ayant pas été respectée, le pacte Républicain de Sun-City s’est retrouvé violé, fragilisant ainsi l’ordre constitutionnel de notre pays.

Ce péché originel a depuis ouvert la voie à plusieurs autres violations graves de la constitution notamment la nomination illégal des juges constitutionnels, la recomposition de la majorité parlementaire sur fond d’inversion des valeurs et de violation des règlements intérieurs ainsi que le passage en force opéré dans la procédure d’adoption et de promulgation de la loi sur la CENI, en dehors de tout consensus entre les parties prenantes.

La voie du dictat que vous avez choisie met en mal l’agencement constitutionnel de notre pays et l’expose, une fois de plus, à un processus électoral chaotique.

Cest le lieu de vous rappeler également le premier paragraphe de l’exposé des motifs de notre Constitution qui affirme « depuis son accession à l’indépendance, le 30 juin 1960, la République Démocratique du Congo est confrontée à des crises politiques récurrentes dont l’une des causes fondamentales est la contestation de la légitimité des institutions et de leurs animateurs ». Ces crises répétitives de légitimité sont sources d’instabilité et du non décollage du pays.

En ce qui nous concerne, nous appelons à la réunion de toutes les parties prenantes pour s’accorder sur les réformes institutionnelles impératives en matière électorale en vue de l’organisation d’élections impartiales, crédibles et apaisées. Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’assurance de nos meilleurs sentiments.

Autres titres

MOISE KATUMBI: LA LOI TSHIANI ETAIT UNE DISTRACTION, LE CHEF DE L’ETAT A TRANCHÉ

deo

RDC/Sama Lukonde annonce la création d’une banque nationale de développement pour financer l’agriculture.

deo

Lamuka annonce qu’il maintient sa marche pacifique du 29 septembre courant qui partira du Quartier 3 à Masina jusqu’au Palais du Peuple

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus