congosynthese
  • Home
  • Sport
  • Mondial 2018 – Au bout du suspense, la Belgique renverse le Japon et se hisse en quart de finale !
Sport

Mondial 2018 – Au bout du suspense, la Belgique renverse le Japon et se hisse en quart de finale !

MONDIAL 2018 – Menée 2-0 par le Japon en début de 2e mi-temps, la Belgique a totalement renversé la vapeur et l’a emporté à la dernière seconde, lundi à la Rostov Arena. Les Diables Rouges affronteront le Brésil en quart de finale.

La Belgique et le Japon ont probablement livré la 2e mi-temps la plus folle du Mondial 2018 ce lundi à la Rostov Arena. Après un premier acte décevant avec des Belges suffisants et des Japonais valeureux mais pas assez tranchants en attaque, la partie a complètement chaviré au retour des vestiaires. Emmenés par un excellent Kagawa, les Samouraïs bleus ont d’abord puni les Diables Rouges en ouvrant le score sur un tir du droit imparable d’Haraguchi (48e). Quatre minutes plus tard, la bande à Sakai a fait sensation en enfonçant le clou sur une frappe superbe d’Inui (52e).

Alors qu’on se dirigeait vers une énorme surprise, les Belges ont repris des couleurs sur une tête chanceuse de Vertonghen, qui n’avait visiblement pas l’intention de marquer (69e). Cinq minutes plus tard, Fellaini reprenait de la tête un caviar de centre d’Hazard et tout était relancé (74e). Sonnés, les Japonais n’abdiquaient pourtant pas et obligeaient Courtois à sortir le grand jeu dans les dernières secondes sur un csc de Witsel (90e) et un coup franc magistral d’Honda (90+3e). Sur un contre assassin, Chadli venait offrir aux Belges la qualification (90+4e). Au bout du suspense.

Les tops et les flops
Suffisants pendant plus d’une heure, les Belges se sont fait peur et méritent à peine la moyenne. Seuls Hazard et les entrants (Fellaini et Chadli) ont fait le job. Pour le reste, les Mertens, De Bruynes, Lukaku, Carrasco&Co ont été décevants. Côté Japonais, mention très bien au collectif, plein de combativité et d’abnégation. Techniquement, les Samouraïs bleus ont montré qu’ils savaient rivaliser avec la Belgique, avec un Kagawa toujours très juste dans ses transmissions, et des buts d’une précision redoutable. Kawashima a été le héros malheureux de ce match : il a réalisé des parades exceptionnelles, mais c’est lui qui a relancé les Diables Rouges sur une erreur de placement.


Autres titres

Championnat chinois : 13 buts en 13 matches pour Bakambu

Deo

Ebola à l’Est du pays : le match V.Club – Raja de Casablanca menacé de délocalisation

Deo

Mazembe réalise un troisième nul face à Olympic Moustakbel Arzew en amical de football

Deo

Laisser un commentaire

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus

Login

Do not have an account ? Register here
X

Register