En tant que membre de l’union africaine de football, il était en réalité en voyage vers la Coupe du monde en Russie. Il a désormais deux semaines pour se procurer des papiers valables à l’ambassade congolaise en Belgique. Chose qui pourrait être compliquée, selon une source diplomatique. “Le risque est que Katumbi a été floué par un homme de Kabila et qu’une fausse profession a été insérée volontairement dans son passeport.”