congosynthese

Moise Katumbi à la messe du dimanche à Kitwe/Zambie.

Moise Katumbi à la messe du dimanche dans une église catholique de Kitwe / Zambie.
Le samedi 04 Août, Moise Katumbi n’a pas pu traverser la frontière. Cependant, il promet de ne pas se laisser faire. A Kasumbalesa, la vie reprend peu à peu son cours normal.

“L’interdiction faite à Moïse Katumbi d’entrer au pays est un acte de vengeance du pouvoir contre ce que Katumbi leur a fait notamment, la campagne qui a abouti aux sanctions”, note le Conseil de l’apostolat de laïcs catholiques (CALCC), dans un message transmis à la presse ce dimanche 6 août 2018.
Le CALCC note que les actions sont mues par la haine et l’esprit de vengeance.

“Il est impossible de bâtir la paix et la cohésion nationale sur la base d’une politique de haine les uns envers les autres.”, fustige le Calcc.

Selon cette structure liturgique de l’Eglise catholique romaine de la RDC, l’acte du pouvoir contre Katumbi montre à quel point est pertinent l’appel à la repentance et au pardon.

“Sans repentance, sans pardon, il n’y aura pas de décrispation politique, pas d’élections apaisées ni transparentes”, tance le CALCC.

Toujours en Zambie, dimanche Moise Katumbi s’est rendu à la messe comme tout chrétien, implorer la grâce de Dieu, pour recommencer la bataille au début de la semaine.

Entre-temps, la CENI va officiellement clôturer l’opération de dépôts des candidatures le 8Août 2018.


Autres titres

RDC, tueries à Beni : « Les papotages et bavardages ne peuvent pas être une réaction officielle, quand un pays est attaquée, on donne une réponse militaire », L.Mende

Deo

73e assemblée de l’ONU : Moïse Katumbi séjourne à New-York

Deo

RDC : 24 personnes tuées dans l’attaque du week-end dernier à Beni (dernier Bilan de société civile)

Kabumba Katumwa

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus