congosynthese

Mgr Fridolin Ambongo : « M. Félix Tshisekedi, il vous revient de parachever l’idéal sociopolitique de votre illustre père »


« M. Félix Tshisekedi, de la même manière que Moise depuis le mont Nebo a aperçu la terre promise sans y entrer, mais passant le relais à Josué, il vous revient désormais, M. le Président de la République, avec vos collaborateurs, de parachever l’idéal sociopolitique de votre illustre père, pour conduire le peuple congolais dans sa diversité, vers la terre promise, terre de prospérité sans exclusion, terre de respect mutuel et de convivialité, terre de justice et de paix, la paix véritable pour tous les fils et filles du Congo », a recommandé Mgr Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa.

Il a fait cette recommandation au cours de l’homélie faite ce samedi 1er juin au Stade des Martyrs.

L’archevêque de Kinshasa a salué le combat et la constance politique d’Etienne Tshisekedi.

« L’illustre disparu est resté droit dans ses bottes, refusant toute compromission pour ne pas brader son pays, la RDC. Etre juste c’est renoncer à soi pour servir les autres. Rappelons-nous de la devise de celui qui nous rassemble aujourd’hui : le peuple d’abord. La primauté à l’intérêt supérieur du peuple, tout pour le peuple, avec le peuple et pour le peuple. L’homme à qui nous rendons hommage aujourd’hui a su tenir bon », a reconnu Mgr Ambongo.

Il a appelé à l’Unité des Congolais :

« Il convient donc de saluer l’idéal qu’incarnait l’illustre disparu qui a consacré toute sa vie au combat pour un Congo plus beau qu’avant. C’est pourquoi, le meilleur hommage que l’on puisse lui rendre est de nous mettre ensemble, de nous donner la main pour réaliser cet idéal de cohésion autour des valeurs républicaines ».

Loading...

Autres titres

Le Chef de l’Etat réitère sa position : « Personne ne peut entraver par diverses manœuvres la concrétisation de l’aspiration du peuple congolais au changement »

Deo

Goma: Retour au calme aux quartiers Virunga et Mugunga après une journée d’agitations

Kabumba Katumwa

Vital Kamerhe: « Jeanine Mabunda, la présidente de l’Assemblée nationale, a franchi la ligne rouge.

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus