congosynthese

MENDE ET ATUNDU CIBLÉS HIER PAR DES ASSAILLANTS TOUJOURS EN CAVALE

Plus de peur que de mal. Les porte-paroles du gouvernement et de la Majorité présidentielle ont été les cibles des assaillants qui ont pris d’assaut leurs résidences respectives. Aucune perte en vie humaine n’a été déploré mais de nombreux dégâts matériels.

Le porte-parole du gouvernement congolais et ministre de la Communication, Lambert Mende cité par afrique.lalibre.be, a confirmé avoir été victime d’une agression armée hier lundi 22 octobre en sa résidence de Ngaliema.
Il raconte, à cet effet, qu’un groupe d’individus armés, venus visiblement pour attaquer sa résidence, ont, par mégarde, pris pour cible la résidence de son voisin avec des tirs de grenades qui ont uniquement provoqué ” des dégâts mineurs “.
” Aux petites heures du matin, deux personnes en moto sont venues interpeller la sentinelle de mon voisin en lui demandant de leur montrer ma maison. Il y a eu une dispute. Et quelques minutes après, on a vu débouler une petite voiture de couleur grise d’où sont descendues deux personnes. Elles ont attaqué la résidence de mon voisin au lance-grenade, croyant que c’était ma résidence. Ils nous ont tous réveillé dans le quartier et ils ont fui “, relate Lambert Mende, relayé par Actualité.cd.
Cependant, a-t-il poursuivi, la police est à pied d’œuvre pour traquer les assaillants qui, jusque-là, sont en cavale. ” La police a été rapidement déployée sur le lieu. Les agents de l’ordre ont prélevé des éléments. Nous attendons qu’ils identifient les auteurs de cet acte. Donc, la police est à leurs trousses maintenant”, ajoute-t-il.

ATUNDU DANS LE COLLIMATEUR
Les mêmes sources ont également confirmé l’agression contre André-Alain Atundu Liongo, porte-parole de la Majorité présidentielle (MP). Ce cas d’agression armée visant notamment sa résidence située sur l’avenue Kananga, dans la Commune de Ngaliema.
” Vers 01h00, ma résidence a été la cible des tirs nourris des personnes armées non encore identifiées qui roulaient à bord d’une voiture de marque IST “, a déclaré à l’AFP André-Alain Atundu. ” Personne n’est blessé mais les dégâts sont importants : la toiture est endommagée et mes deux véhicules sont criblés de balles”, rapporte Atundu.
Et de préciser à Actualité.cd : ” Nous avons entendu un violent bruit vers 1 heure du matin qui a réveillé tout le monde. Nous sommes sortis. Nous avons remarqué des impacts sur une voiture qui était à l’entrée, un autre impact était sur la chambre de ma fille, un troisième sur le toit où transparaissait , un trou béant”.
Alain Atundu affirme, pour ce faire, que c’est la première fois, dans ce contexte, que cette situation lui arrive. ” Je n’ai aucune idée sur les assaillants encore moins sur leur mobile. Tout ce que je sais c’est qu’il y a eu trois grenades qui étaient dirigées contre ma maison”.
” Les autorités ont renforcé ma garde parce que pareille attaque peut encore se répéter. A l’approche des élections générales, je regrette que des ennemis de la démocratie tentent de semer la désolation “.
Ancien chef de la sécurité, ex-directeur général du géant minier congolais la Générale des carrières et des mines (Gécamines), M. Atundu occupe actuellement les fonctions de président du conseil d’administration de la Société nationale d’électricité (SNEL).
Cependant, à un peu plus de deux mois des élections générales prévues le 23 décembre prochain, on ignore les motivations des assaillants alors que la police et les autres services de sécurité se sont lancés aux trousses des assaillants.
Emma MUNTU


Autres titres

Vient de paraître : «Plaidoyer pour une bonne gouvernance et le développement de la Rd. Congo» de Matata Ponyo

Deo

Accord de Coalition Politique des Forces de L’Opposition LAMUKA

Deo

Exclusif – RDC : Voici l’accord mort-né de Genève sur le candidat commun de l’opposition

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus