congosynthese

Meeting de l’opposition: Bemba plaide la mise en place d’une vision commune des programmes de l’opposition

Jean-Pierre Bemba, président du Mouvement de libération du Congo demande aux leaders de l’opposition de mettre en place une vision commune de tous leurs programmes afin de former un accord de coalition gouvernementale. Il a lancé cet appel ce samedi 29 septembre à Kinshasa, au cours du meeting organisé par l’opposition.

« L’opposition doit être unie, derrière un candidat que nous devons choisir. J’invite les leaders de l’opposition à nous réunir rapidement dès la semaine prochaine, pour pouvoir mettre en place notre vision commune de tous nos programmes afin de former un accord de coalition gouvernementale pour que nous que nous expliquions au peuple comment nous allons diriger demain », a souhaité Jean-Pierre Bemba.

Le président du MLC dont le dossier pour l’élection présidentielle a été jugé irrecevable et qui est intervenu à ce meeting par vidéo conférence en direct de Bruxelles, appelle au rejet de la machine à voter.

«Nangaa et son groupe ont mis en place une machine pour tricher. Et nous devons dire non à cette machine. Nous voulons le changement dans le pays, nous voulons que le peuple sorte de l’état de la pauvreté et nous voulons mettre fin à l’insécurité à l’Est. Les ressources de notre pays doit profiter à la population », a lancé M. Bemba.

Unité de l’opposition

Les autres leaders de l’opposition rejettent aussi la machine à voter et le fichier électoral. Ils réaffirment cependant leur détermination à participer aux élections de décembre 2018.

Félix Tshisekedi demande aux militants des partis politiques de l’opposition d’éviter des attaques réciproques.

« Nous promettons de rester unis, personne ne va nous diviser. J’invite les militants de l’opposition de cesser d’attaquer les autres leaders de l’opposition », a recommandé le leader de l’UDPS.

Adolphe Muzito demande aux militants d’accepter le candidat commun qui sera désigné sur base d’un programme commun.


Autres titres

« CLANDESTINS » PARTOUT : Les Congolais victimes d’un Etat fragile

Deo

Congolais expulsés, droits humains violés. Angola : Kinshasa menace de saisir les instances internationales compétentes !

Deo

FAILLITE, PAUVRETE VOICI LE PLAN MUZITO POUR REDRESSER LA RDC

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus