fbpx
congosynthese.com

Massacre à l’Est : Dieudonné Nkishi insiste sur la dotation d’armes à la population vivant le long de la frontière pour leur auto-défense

Dieudonné Nkishi Kazadi président national du parti politique Congo Positif ne décolère pas face aux tueries de la population à l’EST du pays.

Face à la presse ce lundi 5 octobre 2020, il a réitéré sa proposition de doter cette population d’armes pour leur auto-défense, car dit-il, les congolais sont fatigués de compter les morts.

« Nous sommes fatigués de compter les morts quand vous avez compté 1 mort, 2 morts jusqu’à dix millions des morts vous ne pouvez plus vous comportez comme si vous n’avez perdu personne. Nous avons perdu plus de dix millions de congolais assassinés comme des animaux des bêtes » a-t-il déclaré.

Puis d’ajouter.
« Nous, nous sommes dans la lâcheté, légèreté, complaisance face au sang de notre qui sont morts. Nous sommes encore dans des situations du genre, nous devons négocier, on tué dix millions de vos compatriotes vous cherchez à négocier » s’interroge-t-il.

S’agissant des conséquences qui peuvent découler de cette dotation d’armes, l’ancien président de saint luc de Kananga, souligne qu’il n’y a aucune conséquence.

« Moi je ne connais pas une seule conséquence d’un peuple qui a des armes pour s’auto défendre. M’zee avait dit, prenait vous en charge, pourquoi il avait dit se prendre en charge c’est s’auto défendre contre les incursions. Nous disons pas qu’ils prennent les contre leur propre frère et les armes c’est une activité réglementée » a-t-il conclu.

La rédaction

Autres titres

RDC : L’investiture de l’équipe de la CENI est largement saluée par le peuple congolais (Génération Fatshi)

Patrice Kayembe

F.Kalombo à Peter Kazadi : « S’il pense que Moïse Katumbi combat l’Union sacrée de l’intérieur, qu’il le chasse »

Patrice Kayembe

MESSAGE D’ALERTE DE LA CENCO

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus