congosynthese

MARTIN FAYULU CONFIRME SA PRÉSENCE À LA RÉUNION DE LAMUKA À LUBUMBASHI


De folles rumeurs ont fait état du refus de Martin Fayulu de se rendre le mercredi 24 juillet prochain à la réunion du présidium à Lubumbashi. Et pour cause, le leader de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (Ecidé) devait répondre à des obligations familiales qui correspondaient à cette date du rendez-vous du chef-lieu du Haut-Katanga. Mais, le démenti est venu du secrétaire général de l’Ecidé qui a confirmé la présence de Martin Fayulu à cette rencontre.

S’adressant à la presse hier mercredi 17 juillet, le secrétaire général de l’Ecidé, Devos Kitoko, a annoncé, à cet effet, que le président de son parti fera bel et bien le déplacement pour Lubumbashi pour la réunion du présidium. “Le président Martin Fayulu va prendre part à la réunion des leaders de LAMUKA qui se tiendra à Lubumbashi. Il y a un petit problème d’aménagement de calendrier et de temps, mais le principe est acquis, il sera là”, a-t-il confirmé.

UN RENDEZ-VOUS NON CONCERTE

Martin Fayulu aurait proposé la date du lundi 29 juillet, pour cette rencontre étant donné que l’actuel président en exercice de Lamuka, dont le mandat s’achève le 27 juillet prochain, n’avait consulté personne avant de fixer cette date. “Au-delà de la grande plateforme Lamuka, chaque leader est responsable de son regroupement politique avec son agenda. Il est donc souhaitable d’en informer les autres sociétaires de la plateforme par simple commodité”, a fait remarquer Devos Kitoko.Qu’à cela ne tienne, une équipe d’avance est à pied d’œuvre. Elle précédera de trois jours le leader de l’Ecidé à Lubumbashi pour préparer cette rencontre. Aussi, apprend-t-on, il est entre autres prévu que cette rencontre de Lubumbashi mette en place un nouveau calendrier pour les prochaines actions de Lamuka.

FAYULU EN TOURNEE AU PAYS APRES LUBUMBASHI

Après cette rencontre de Lubumbashi qui s’achève, sauf imprévu, le vendredi 26 juillet prochain, Martin Fayulu devra reprendre son bâton de pèlerin pour une nouvelle tournée dans le pays. Le président de l’Ecidé avait, en effet, suspendu sa tournée pour un déplacement en Italie, quelques jours avant le retour de Moïse Katumbi au pays.”Déjà du 15 au 30 août, nous reprenons la tournée à travers le pays, précise Dévos Kitoko. Probablement, on va commencer par les provinces du Centre, les Kasaï. Nous irons ensuite dans l’ex province Orientale, précisément à Bunia, et probablement à Isiro. Nous serons dans le Sud-Kivu, nous allons visiter les villes d’Uvira et de Fizi qui n’avaient pas fait l’objet de sa tournée pendant la campagne électorale”.”Les tournées de Fayulu drainent une foule nombreuse, note le Secrétaire général de l’Ecidé. Il y a des conditions de sécurité qu’il faut négocier avec les autorités locales. Martin Fayulu a un devoir légitime de maintenir le contact avec la population. Il va expliquer à la population le contenu de sa démarche de sortie de crise”.

DE ” LA VERITE DES URNES

Le Secrétaire général de l’Ecidé a avoué que Martin Fayulu Madidi n’a pas abandonné son combat ayant trait à “la vérité des urnes”. Au cours de cette tournée, il sera entre autres questions d’expliquer à la population sa démarche de la sortie de crise.Le patron de l’Ecidé avait proposé la création de l’institution dénommée Haut Conseil National des Réformes Institutionnelles, “HCNRI”, pour notamment résoudre “la crise de légitimité du pouvoir”. Une proposition qui a été diversement interprétée dans différentes strates de la politique congolaise. “Martin Fayulu va poursuivre ses tournées, rien ne le l’empêchera. Il est le président légitime. Il doit garder la flamme allumée, le contact avec son peuple, pour que les gens n’oublient pas que la fraude, la tricherie et le mensonge ne peuvent pas être tolérés comme mode d’accession au pouvoir”, a conclu Devos Kitoko.

Emma MUNTU

Loading...

Autres titres

PPRD : SHADARY PORTÉ EN TRIOMPHE HIER À LUBUMBASHI

Deo

Rébellion des gouverneurs contre le VPM de l’intérieur : L’Etat de droit à l’épreuve de compromissions politiques

Deo

LE CARDINAL AMBONGO ATTENDU LE DIMANCHE 17 NOVEMBRE AU STADE DES MARTYRS POUR UNE GRANDE MESSE

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus