congosynthese

MARTIN FAYULU À KINSHASA CE MERCREDI POUR CONVAINCRE LES PRÉSIDENTIABLES INDÉPENDANTS

Le candidat commun de l’opposition des cinq de Genève, Martin Fayulu, rentre à Kinshasa ce mercredi 21 novembre par l’aéroport de N’Djili. Il promet, une fois à Kinshasa, de mener des négociations avec les autres candidats indépendants à la présidentielle dans le but de solliciter leur soutien à sa candidature, en adhérant à la Coalition Lamuka.

“Je vais rentrer à Kinshasa le mercredi 21 novembre. Je vais voir avec les autres candidats indépendants, et la Commission Électorale Nationale Indépendante ce qu’il y a lieu de faire pour avoir les élections le 23 décembre 2018. Je répète et j’insiste avec bulletins comme c’est prévu dans le calendrier électoral”, a déclaré Martin Fayulu sur son compte twitter.
Dans une vidéo postée sur le réseau social, relayée par les médias en ligne, Martin Fayulu confirme son retour en République Démocratique du Congo demain mercredi 21 novembre. Il réaffirme son refus de participer aux élections avec la machine à voter.
Dans le même ordre d’idées, le cadre de LAMUKA Christophe Lutundula a précisé à Top Congo : ” Nous disons à la population qu’il faut aller le 23 décembre partout où il y a des bureaux de vote et exiger le bulletin papier”. Ce, alors que la CENI estime qu’il est techniquement impossible d’écarter la machine à voter, s’il faut organiser les élections le 23 décembre 2018.
Aux dires de Lutundula ” la CENI n’a jamais voulu faire autres choses que nous mettre devant un fait accompli. Nous n’allons pas céder. Nous allons continuer notre combat avec le peuple congolais.
” Nous n’avons jamais changé notre position. Les élections doivent avoir lieu le 23 décembre 2018, mais sans la machine à voter “, a-t-il conclu.

FAYULU DEMAIN A BORD D’UN VOL REGULIER

Les différents cadres de la plateforme électorale LAMUKA issue de la déclaration de Genève cités par afriquelalibre.be, ont confirmé le refus des autorités civiles aériennes de la République démocratique du Congo d’autoriser l’atterrissage du jet de son leader, Martin Fayulu. Faute de mieux, apprend-t-on du président de Biso na Biso Freddy Matungulu, Martin Fayulu et quelques membres de son équipe devraient prendre place dans le vol régulier d’Ethiopian Airlines.
A cet effet, cette coalition du bloc des cinq leaders a écrit au gouverneur de Kinshasa, M. Kimbuta, pour lui demander de prendre toutes les dispositions nécessaires pour l’accueil de leur candidat président de la République.
Dans une correspondance datée du vendredi 16 novembre dernier signée par le MLC, l’ECIDE, le Nouvel Elan, l’UNAFEC et Congo na Biso, il est dit : ” Nous vous saurons gré de bien vouloir prendre toutes les dispositions nécessaires pour faciliter l’accueil de ce digne fils par la population kinoise “.
Le leader du bloc des cinq Martin Fayulu est annoncé à Kinshasa demain mercredi 21 novembre à 10 heures par l’aéroport de N’Djili. Ce, à 24 heures du lancement de la campagne électorale pour les élections du 23 décembre.
Par ailleurs, un communiqué signé par Bertrand Ewanga, rapporteur général de LAMUKA, appelle à la mobilisation des militants des partis politiques de ladite coalition. Il les invite à se rendre à l’aéroport international de Ndjili, dès demain à 8 heures du matin. Emma MUNTU

(Visited 3 times, 1 visits today)

Autres titres

Corneille NANGAA supervise le convoi des fiches des résultats et PV vers l’intérieur du pays.

Deo

Présidentielle : le FCC accuse Tshisekedi d’inciter à la violence après son appel à contester les résultats si « Shadary est proclamé vainqueur »

Deo

Kikwit: Martin Fayulu s’engage à développer la RDC s’il est élu président

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus