fbpx
congosynthese

Marche de l’Unc à Kinshasa ce vendredi : Gentiny Ngobila ne prend pas acte

Programmée pour ce vendredi 7 août, la marche de cadres, militants et alliés de l’Union pour la nation congolaise(UNC), pour réclamer la libération de leur leader Vital Kamerhe n’aura pas lieu à Kinshasa. Gentiny Ngobila Mbaka, gouverneur de la ville de Kinshasa l’a interdite. Dans un communiqué officiel rendu public jeudi 6 août , l’autorité urbaine a indiqué ne pas prendre acte de l’organisation de cette marche. Sa décision est motivée en raison de l’observance stricte des mesures barrières éditées par l’Oms et le gouvernement congolais.

Ainsi, ces mesures demeurent encore inéluctables. Par la même occasion, le 1er citoyen de la ville a instruit le commissaire provincial de la Police et les bourgmestres des communes concernées à veiller à l’exécution de la présente disposition n’autorisant aucune marche de l’Unc ce vendredi 7 août. la programmation de cette marche de l’Unc a été calculée avec l’ouverture de son procès. Il reste à voir si les cadres et militants de l’Union pour la Nation congolaise obéiront à cette décision du gouverneur de la ville. Notons que cette marche était prévue pour soutenir l’état de droit et exiger la liberté de vital Kamerhe condamné à 20 ans de travaux forcés depuis juin à l’ex prison centrale de Makala pour détournement des fonds alloués au programme d’urgence du chef de l’État.

Rappelons que sa demande de liberté provisoire tentée à plusieurs reprises n’a pas été accordée. L’Unc et ses alliés refusent donc d’accepter cette privation.

Gladys EBILE

Autres titres

N-K : énième Assistance du Gouvernement Provincial aux ex-rebelles du NDC- Rénové cantonnés à Rumangabo

deo

RDC: Les pro Kamerhe persistent et disent non à l’arrivée de Félix Tshisekedi à Goma sans Kamerhe

deo

Félix Tshisekedi participe à la 75 ème assemblée générale des nations unies

deo