fbpx
27 C
Kinshasa
July 11, 2020
congosynthese

MARCHE CENTRAL: GENTINY NGOBILA MAINTIENT SA DÉCISION DE DÉMOLIR LES MAGASINS DANS L’ENCEINTE DU SITE

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila a réuni, le mardi 10 mars, des commerçants du Grand marché. Ce, pour leur faire part de l’évolution des instructions relatives à la destruction des magasins construits dans l’enceinte de ce lieu de négoces.

L’affaire oppose la ville à l’opérateur économique libanais Hassan. D’entrée de jeu, Gentiny Ngobila a expliqué à ses interlocuteurs, pour la plupart des femmes, les difficultés que rencontre la ville de Kinshasa dans l’aboutissement de ce dossier en faveur de tous les commerçants errants par manque d’espace. Au cours de cette rencontre, le gouverneur a déclaré que les 104 magasins construits par ce sujet libanais et qui ne profitent pas aux populations Kinoises seront détruits. Car, à l’en croire, ces boutiques sont à la base de la prolifération des marchés pirates, que les espaces autrefois occupés par ces vendeurs ont été récupérés pour la construction de ces magasins.Cette décision du numéro 1 de la ville de Kinshasa bénéficie de l’appui du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, garant du patrimoine de la nation. Avec les députés provinciaux, des actions seront menées afin qu’une issue soit rapidement trouvée.

REINSTALLATION ET DEDOMMAGEMENT DES MARCHANDS PIRATES

En attendant, l’administrateur technique du Grand marché a reçu des consignes claires sur l’organisation de tous les vendeurs chassés de leurs espaces en collectifs de négoces, afin de les rétablir dans leurs droits. Les vendeurs à leur tour, ont exprimé leurs préoccupations. IAussi, ont-ils déploré, entre autres des cas de pertes de marchandises lors de l’exécution de l’opération de destruction des marchés pirates. Prêtant une oreille attentive à ses hôtes, l’autorité urbaine a promis de réagir favorablement au moment de leur réinstallation. Toutefois, le chef de l’Exécutif provincial a appelé tout le monde à la patience, avant de rappeler la nécessité de moderniser rapidement le Grand marché créé il y a 49 ans et qui reçoit à ce jour plus de 15 millions de personnes. “Des avenues telles que Bokasa, Rwakadingi, Lowa, Luvua, Kato, Itaga, Maringa, des Marais, de l’Ecole et autres sont devenues impraticables à cause de l’insalubrité causée par des marchés pirates poussant comme des champignons” a fustigé Gentiny Ngobila. Face à ce drame écologique, il faut vite réagir afin de trouver des solutions idoines, a insisté l’autorité urbaine. “Notre devoir est de reconstruire cette belle ville. Lorsque la cité est sale, ce sont les dirigeants qui sont pointés du doigt, alors que nous devons trouver des solutions à cela”, a ponctué le gouverneur de la ville.

Fyfy Solange TANGAMU

Autres titres

Nord-Kivu : Des morts, maisons pillées et incendiées par des rebelles à Beni-Mangazi

Kabumba Katumwa

RDC : faux et archifaux le président de la Cour constitutionnelle n’a pas démissionné.   

Kabumba Katumwa

ASS NAT: La commission Défense et sécurité condamne les violations enregistrées dans les manifs du 9 juillet.

Kabumba Katumwa

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus