fbpx
congosynthese

Marche à Kinshasa : Malgré l’interdiction Fayulu et Muzitu ont marché.

Les présidents sortant et Entrant de Lamuka plate forme de l’opposition politique ont sapé l’autorité du gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila. Malgré son interdiction, les deux leaders sont descendus dans la rue ce mercredi 14 octobre comme promis. L’objectif était de dire non à tout projet de Balkanisation de la RDC et à l’installation de la commune rurale de Minembwe dans le Sud-kivu. Cette marche est dite de l’Union nationale et du soutien de l’intégrité territoriale. Pour Martin Fayulu le régime d’information a été observé et doit être respecté dans un état de droit. L’autorité urbaine a été saisie bien avant ladite marche selon le coordonnateur de Lamuka. Malgré les dispositifs sécuritaires Fayulu et son coéquipier ont fait face à une résistance policière. Ils n’ont pas pu atteindre leur point chute. Ils ont été dispersé avec tous les marcheurs avant de les écouter par les éléments de la Pnc. C’est selon l’ordre reçu du numéro Un de la ville de Kinshasa. Rappelons que cette marche devrait commencer vers Pascal pour chuter à la place Triomphal. Mais les coups de balle et gaz lacrymogène ont dispersé les marcheurs au niveau du pont Matete.

Gladys EBILE

Autres titres

Le FCC bientôt en retraite politique pour définir une nouvelle feuille de route

hpadmin

Olive Lembe partage la douleur des femmes rurales au Sud Kivu

hpadmin

Affaire Minembwe: A. Ruberwa attendu ce mardi à l’assemblée nationale pour répondre aux questions des élus

deo