fbpx
25 C
Kinshasa
August 5, 2020
congosynthese

Manifestations du 13 juillet : le Gouvernement condamne l’exposition délibérée de la population à la contamination à la COVID-19

Le Gouvernement de la République condamne une fois de plus les marches organisées le lundi 13 juillet 2020 par le partis politiques et quelques associations de la société civile, en violation de l’état d’urgence sanitaire en vigueur au pays et la volonté délibérée des organisateurs desdites marches à exposer la population à la contamination au Coronavirus. Ceci ressort de la séance travail présidée par le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, le même lundi soir à l’Immeuble Intelligent avec les membres du Gouvernement en charge de l’intérieur et Sécurité, et Affaires Coutumières, de la Décentralisation, de la Communication et Médias, de la Défense Nationale et Anciens Combattants, des Droits Humains, de la Justice et Garde des Sceaux. Le Secrétaire Général du Gouvernement, le Gouverneur de la ville province de Kinshasa, ainsi que les responsables des services de sécurité, et de la police nationale ont été conviés à cette séance de travail.

Selon le compte rendu de la réunion dressé par le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur, Gilbert Kankonde, après évaluation de ces manifestations, le Gouvernement a réaffirmé la décision prise dernièrement de voir les organisateurs de ces marches être interpellés et traduits en justice. Il a aussi pris acte de l’annulation des marches dans certaines provinces par respect de l’état d’urgence sanitaire, et a félicité la police nationale pour le professionnalisme dont elle fait montre dans ces actions sur terrain dans l’accomplissement de sa mission de maintient de l’ordre public et de protection des personnes et de leurs biens. En ce qui Concerne les manifestations publiques projetées ce mardi 14 juillet 2020 par d’autres formations politiques, l’Exécutif central prend acte du report de la marche du FCC, décision prise par cette plateforme politique pour ne pas violer l’état d’urgence sanitaire décrété par le chef de l’Etat.

Le Gouvernement central a par ailleurs réitéré l’invitation à une réunion interinstitutionnelle au sommet afin d’examiner les questions d’intérêt national qui divisent, et de se convenir sur les voies et moyens susceptibles d’apaiser les tensions sociales et de consolider la cohésion nationale autour d’un idéal commun, celui de la République. Le Gouvernement en appelle également à la tenue des réunions au sein de la coalition au pouvoir pour examiner toutes les questions qui divisent les membres de celle-ci, et à la population, l’Exécutif central, l’invite à cultiver l’esprit de paix et à vaquer librement à ses occupations.

Autres titres

Cour de cassation:Liberté provisoire refusée à Vital Kamerhe ce mercredi

deo

Massacre de Nganza: Une plainte déposée contre Emmanuel Shadary
au Parquet militaire de Kananga

deo

N-K:Meurtre d’un ecogarde à Nyamilima,le militant de la lucha est toujours sous verrou

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus